preparation-sol-jardin

Preparation sol jardin

Les jardiniers ignorent souvent l'impact du sol sur la santé et la vigueur de leurs plantes. La préparation du sol n'est pas l'aspect le plus passionnant dans votre jardin, mais c'est certainement l'un des plus importants. Si votre sol n'est pas bon, votre jardin aura du mal à atteindre son plein potentiel.

Pour atteindre une bonne vitalité, il faut comprendre la chimie et la composition du sol et créer un environnement parfait pour la croissance de plantes fertiles. Une bonne gestion des sols est un processus continu, mais une fois que vous vous êtes occupé des bases, votre sol fera lui-même la majeure partie du travail.

 

Connaître son type de sol

Avant de commencer à planter, creusez une pelle de terre et regardez sa texture. Est-il dense et lourd et s'agglutine-t-il lorsqu'il est humide ? Ou est-il meuble et fluide, comme du sable ? Peut-être qu'il se situe entre les deux, ou qu’il est collant, mais qu'il s'effrite facilement.

Tous les sols sont un mélange de particules minérales - principalement de l'argile, du sable et du limon. Souvent, ils contiennent des quantités plus importantes de particules. Cela ne fait pas d'eux de mauvais milieux de culture, mais cela affecte leur densité, leur taux de drainage et leur capacité à retenir les nutriments.

Chaque type de sol à ses propres caractéristiques :

Les sols argileux ont des particules minuscules et denses qui contiennent de grandes réserves d'humidité et de nutriments. Cependant, les sols argileux se drainent lentement et peuvent devenir durs et compactés lorsqu'ils sont secs.

Les sols sableux sont tout le contraire. Ils disposent de grosses particules que l'eau traverse facilement.

Les limons ont de fines particules qui s'agglutinent, empêchant le drainage et la circulation de l'air. Les limons ont de fines particules qui s'agglutinent, empêchant le drainage et la circulation de l'air.

Si votre sol est pauvre nutriment, il faut envisagez de construire ou d’acheter un ou plusieurs jardins surélevés et de le remplir avec un mélange de terre bien équilibré.

achat-jardin-sureleve

 

L'ajout de matières organiques est le meilleur moyen de rendre votre sol plus limoneux et d'améliorer sa structure. Une autre option consiste à construire une plate-bande surélevée et à la remplir avec un mélange de terre bien équilibré. Vous pouvez aussi adopter une approche simple en cultivant des plantes qui conviennent à votre type de sol, par exemple en choisissant des plantes tolérantes à la sécheresse pour les sols sableux. Vous pouvez faire pousser n’importe quels végétaux dans n'importe quel sol, à condition que les racines de la plante soient habituées aux conditions du sol.

 

pH-de-votre-sol

 

Testez le pH de votre sol

Le pH de votre sol est l'un des facteurs les plus importants pour déterminer sa fertilité. Si votre sol est trop alcalin (avec un pH supérieur à 7,5) ou trop acide (avec un pH inférieur à 5,5), cela affectera la disponibilité en nutriments pour vos plantes.

Bien que la plupart des plantes tolèrent différents pH, elles préfèrent les sols légèrement acides (avec un pH de 6 à 7) parce que des éléments nutritifs tels que l'azote, le phosphore, le potassium, le calcium et le magnésium se dissolvent facilement dans cet environnement. Lorsque vous testez le pH de votre sol, prélevez des échantillons à différents endroits de votre jardin, car le pH peut varier même dans une petite cour.

Comment tester le pH de votre sol ? Voici deux possibilités :

Kit d'analyse du sol à faire soi-même : Pour obtenir les résultats les plus rapides, vous pouvez acheter un kit d'analyse du sol à lecture instantanée ou un testeur électronique.

achat-kit-d'analyse-de-sol

 

Analyse professionnelle : il est bon de faire analyser votre sol par un professionnel. Les échantillons de sol seront envoyés à un laboratoire, qui analysera le pH et la teneur en nutriments de votre sol ainsi que sa capacité à retenir les nutriments.

Veillez à prélever des échantillons de sol à différents endroits de votre jardin, car le pH peut varier considérablement, même dans une petite cour. Si votre pH est faible (acide), vous pouvez le corriger en ajoutant de la chaux à votre sol. S'il est trop élevé, ajoutez du soufre en poudre ou du sulfate d'aluminium.

 

Amendement-organique

 

Amendement organique

Tous les types de sols peuvent être améliorés avec un ajout de matière organique.

Voici les trois amendements qui sont le plus souvent utilisés :
- Déchets de jardin compostés
- Fumier
- Feuilles mortes

Dans les sols sableux, la matière organique améliore la capacité de rétention d'eau et la rétention des nutriments. Dans les sols argileux, elle libère les minéraux qui deviennent collants lorsque le sol est humide et durs lorsque le sol est sec. Et dans tous les sols, elle fournit un apport de nutriments à libération lente pour vos plantes ainsi que de la nourriture pour les organismes présents dans le sol. Avec le temps, un sol bien entretenu fournira la plupart des nutriments dont vos plantes ont besoin, réduisant ainsi les besoins en engrais.

La plupart des amendements fonctionnent mieux si vous les mettez dans le sol à l'automne. Utilisez un outil dédié pour faire descendre la matière organique au niveau des racines. Dans les potagers qui contiennent des plantes annuelles ou bisannuelles, vous pouvez amender votre sol à chaque saison. Les jardins de plantes vivaces doivent être amendés avant la plantation afin de ne pas perturber les racines des plantes.

 

Faites appel aux microorganismes

Ne considérez pas simplement le sol comme de la terre. Voyez-le comme un monde microscopique regorgeant d'organismes qui insufflent la vie à votre jardin. Ces organismes (vers de terre, insectes, champignons et bactéries) agissent de façons bénéfiques. Ils convertissant les feuilles mortes et les débris des végétaux en nutriments. Ils contribuent également à aérer le sol et à convertir la matière organique en humus.

L'histoire de votre jardin et la façon dont le sol a été traité - ou maltraité - peuvent également faire une grande différence dans ce qu'il faudra faire pour l'améliorer. Avez-vous acheté une propriété à la campagne et souhaitez-vous créer un jardin dans un ancien pâturage ? Voulez-vous améliorer un jardin que vous avez cultivé pendant de nombreuses années avec beaucoup d’engrais ? Faites l’historique de votre jardin, notez les plantes qui ont été cultivées, l'engrais ou le fumier qui a été appliqué, et ce qui a bien ou mal fonctionné. Ces détails vous aideront à révéler les limites de votre sol.

Il faut créer des conditions favorables pour obtenir l'aide des micro-organismes. Ce sont ces conditions qui favorisent une croissance optimale des plantes. Il faut garder votre sol humide, bien aéré et minimisé l’utilisation de pesticides pour que les micro-organismes soient présents dans votre sol. Évitez également d'utiliser des engrais concentrés à action rapide, qui peuvent nuire aux vers de terre et aux autres organismes du sol. Utilisez plutôt des engrais organiques moins concentrés et des formules à libération lente.

achat-engrais-bio

 

 

Paillis

Le paillage permet d'ajouter de la matière organique au sol sans perturber les racines des plantes. Il suffit de l'étaler à la surface et de la laisser se décomposer naturellement.

Le paillis contribue également :
À retenir l'humidité
Supprimer la croissance des mauvaises herbes
Garder le sol plus frais pendant l'été
Améliorer l'aération des sols

Mais attention il ne faut pas utiliser le mauvais paillis et appliquer une trop grosse couche. Il peut modifier la composition chimique du sol et du coup il devient nocif pour les plantes. Il peut également créer des conditions humides qui entraînent des maladies fongiques.

Diverses matières organiques peuvent être utilisées comme paillis (compost, écorce, etc.) Il faut quand même être conscient que leur impact sur l'activité biologique du sol et la rapidité à laquelle ils se décomposent varie en fonction du type de paillis.

achat-paillis-jardin

 

 

Labourer

Les jardiniers ont des opinions très diverses sur le travail du sol. Beaucoup sont convaincus que le fait de retourner et de défaire le sol chaque année crée un environnement favorable pour leurs plantes, car il permet d'incorporer des matières organiques et d'améliorer le drainage. D'autres estiment que le travail du sol est une perte de temps et qu'il peut fait plus de mal que de bien - et ils ont souvent raison.

Labourer un sol n’a pas que des avantages. Cela peut favoriser la croissance des mauvaises herbes en ramenant les graines à la surface et en les exposant à la lumière du soleil. Cela peut perturber les activités des vers de terre qui creusent le sol (ils ameublissent et aère votre sol). Cela peut également perturber l'activité des micro-organismes. Malgré ces inconvénients, labourer votre sol reste une option viable si vous devez mélanger la matière organique ou si la terre est fortement compactée. Après avoir labourer en profondeur vous pourrez laisser la nature suivre son cours pour améliorer la structure de votre sol.

 

 

manomano-bingo-days