prendre-soin-du-sol-de-votre-jardin

Prendre soin du sol de votre jardin

Un beau jardin nécessite des bases solides, mais pour obtenir un sol sain et dense en nutriments, il faut du temps et des efforts. Voici 10 conseils pour faire en sorte que votre sol de jardin soit meilleur.

 

Ajouter du paillis

Le paillis aide votre sol à retenir l'humidité, empêche le compactage et empêche la pousse des mauvaises herbes. Il se décompose également avec le temps, ce qui ajoute des éléments nutritifs bénéfiques à votre sol. Vous pouvez utiliser des copeaux de bois, des feuilles, des aiguilles de pin ou d'autres matières organiques comme paillis. Cet élément est vraiment bénéfique pour le sol de votre jardin. Cela permet de maintenir en bonne santé tout au long de la saison de croissance.

 

Couverture végétale

Une fois que la saison de croissance se termine à la fin de l'été, les jardiniers peuvent planter intégrer une couverture végétale pour améliorer le sol. Les plantes de couverture comme les légumineuses, la luzerne et le sarrasin poussent tout au long de l'automne et de l'hiver, ajoutant des éléments nutritifs au sol, améliorant le drainage et réduisant le compactage du sol. Tondez-les avant qu'elles ne soient semées et retournez le sol au printemps avant de replanter.

 

Compost

La matière organique dense en nutriments est une aubaine pour la santé de votre sol. Pour faire du compost vous n’avez cas rassemblez les déchets de votre jardin et de votre cuisine dans un conteneur fermé et retournez régulièrement le tas. Puis, dans six mois à un an, vous pourrez commencer à ajouter la matière au fur et à mesure que vous plantez. Vous pouvez également utiliser le compost pour recouvrir les plantes, afin de leur apporter des nutriments.

 

Ajouter des matières organiques

Pensez à ajouter des matières organiques, comme du fumier, du compost, de la farine d'os ou une émulsion de poisson, à votre sol. Elles enrichiront le sol et créeront une base fertile pour toutes vos plantes, légumes et fleurs d'aménagement paysager.

 

Éviter le tissu paysager

Le tissu paysager est couramment utilisé pour empêcher les mauvaises herbes ; cependant, de nombreux jardiniers ne se rendent pas compte qu'il entraîne un compactage du sol. De plus, le tissu paysager force les créatures bénéfiques comme les vers à quitter votre jardin pour un territoire plus hospitalier. Essayez plutôt de lutter contre les mauvaises herbes avec du papier journal ou un autre matériau perméable et biodégradable, car il finira par se décomposer et ajouter des éléments nutritifs à votre sol.

 

ebook-mon-potager-au-naturel

 

Compactage

Un sol compacté entrave la croissance des racines et les prive d'oxygène. Vous devez donc vous assurez que votre sol ne soit jamais compact. Pour éviter ce phénomène vous pouvez retourner la terre avec une fourche de jardin ou un cultivateur. Il est recommandé de le faire chaque année avant de planter. Cela améliorera également le drainage de l'eau autour des racines de vos plantes.

 

Éviter de marcher sur le sol

De nombreux pas effectuer sur une zone peuvent compacter le sol. Il est donc recommandé de faire un chemin autour et à travers les plates-bandes. Cela protégera le sol autour des plantes (il ne se compactera pas). Cela permettra également une bonne circulation de l'eau et une bonne croissance des racines.

 

N'utilisez pas de pesticides

Les vers et les insectes peuvent faire des ravages dans un jardin, vous pourriez être tenté de les combattre avec des pesticides. Ne cédez pas à la tentation ! Ces pesticides tueront tout ce qui se trouve autour. C’est-à-dire vos plantes et les insectes utiles, comme les coccinelles ou les abeilles. Utilisez plutôt des solutions naturelles pour lutter contre les ravageurs.

 

Ajouter les bons amendements

Les différents types de sols nécessitent différents amendements. Par exemple, si vous avez un sol alcalin et que vous voulez cultiver des myrtilles, ajoutez un amendement comme la mousse de tourbe pour abaisser le pH. Si votre sol est trop acide, vous pouvez augmenter le pH en ajoutant un élément alcalin comme la chaux. Vous devez comprendre comment ces amendements affectent votre sol. Comme ça vous pourrez faire prospérer vos plantes.

 

Tester le sol

Il est important de tester votre sol pour connaitre sa composition. Les kits d'analyse de sols sont peu coûteux, faciles à utiliser et disponibles dans la plupart des magasins de bricolage ou en ligne. En récoltant les informations sur la composition organique de votre sol, vous pourrez choisir les bonnes méthodes pour l'améliorer et ceux année après année.

 


Votre Premier Potager Bio en Permaculture

Votre-Premier-Potager-Bio-en-Permaculture

 

Une formation de plus de 25 vidéos en ligne pour mettre en place votre premier jardin bio : en partant de zéro, sans connaissance, sans retourner le sol, en moins de 20 minutes par semaine.

 

permarculture-formation

 

acheter