bassin-carpe-koi

Bassin carpe koi

Intégrer un bassin à carpe koi permet d’obtenir un ressenti de paix et de détente dans votre jardin. Ce peut être un projet de construction amusant et divertissant. Vous ressentirez un sentiment d’accomplissement à chaque fois que vous poserez les yeux sur les carpes koi qui se balade dans le bassin. Construire un bassin pour carpe koï dans votre jardin peut prendre un certain temps, mais cela en vaut la peine. Dans cet article, nous vous expliquons exactement les étapes à suivre pour fabriquer ce type de bassin dans votre jardin. Si vous suivez la méthode, vous pourrez en profiter pendant de nombreuses années !

 

Comment faire un bassin pour carpe koi ?

Vous pouvez bien entendu personnaliser votre bassin pour koi suivant vos préférences et envies. Cependant vous aurez tout de même besoin d’un certain nombre d’éléments et accessoires. Voici la liste :

Bâche: Une bâche pour bassin est le premier élément à utiliser. Celle-ci doit être en PVC ou EDPM. Le principal est que la matière doit être durable, mais flexible.
Kit de filtration: Ce système est identique à celui que l'on retrouve pour les piscines. Il permet d'obtenir une eau propre et claire de facon rapide et fiable.
Filtre sous pression: Avoir ce type de filtre permet d'améliorer la propreté de l'eau.
Pompe de traitement des solides: La pompe de traitement des solides peut traiter à la fois les petits débris et la mousse. Vous pouvez le placer au fond de votre bassin.
Aérateur: Vous aurez besoin d'un aérateur pour oxygéner votre bassin de carpes koï. Le niveau d'oxygène peut varier en fonction de la température et de l'heure. Du coup vous aurez besoin de cet appareil lorsque le niveau d'oxygène peut devenir bas.
Ioniseur: Comme son nom l'indique, un ioniseur libère des ions dans votre bassin. C'est le seul mécanisme qui contrôle et élimine les algues filamenteuses.
Régulateur de pH: Cet accessoire va vous permettre de contrôler la qualité de l'eau.
Dégivreur: Si vous vivez dans une région où il fait très froid, vous utiliserez un dégivreur pour empêcher la formation de glace et maintenir vos poissons en vie pendant l'hiver.
Éclairage: Vous pouvez ajouter de la lumière à l'intérieur ou à l'extérieur de votre bassin à koi. L'ajout de lumières permet d'obtenir un joli rendu et une ambiance unique.
Poisson: Ici nous nous intéressons au bassin à koi, du coup c'est ce type de poisson qu'il faut ajouter. Cependant vous pouvez ajouter d'autres poissons de bassin, comme des poissons rouges.
Plantes: L'ajout de plantes peut changer l'atmosphère et l'apparence de votre bassin à carpes koï, mais c'est aussi très utile pour apporter de l'oxygène de façons naturel et aussi apporter une source d'ombre pour vos poissons.

bassin-pour-carpe-koi

 


Première Étape: Calculez l'Espace Disponible

La première étape consistée à trouver l’endroit idéal pour placer votre bassin carpe koi. Il faudra par exemple éviter de le placer dans un endroit où il y a beaucoup d’arbres, car les racines pourront être gênantes pour son intégration, mais cela pourrait aussi venir le déformer par la suite. Naturellement il faudra également éviter de la placer sur le passage de tuyau ou câble électrique.

Les zones partiellement ensoleillées sont une très bonne idée. Elles sont vraiment propices à l’intégration des bassins à koi. En effet il faut que les poissons et les plantes que vous allez intégrer profitent d’un minimum du soleil. D’ailleurs les types de plantes que vous allez intégrer dépendant de l’endroit où vous placez le bassin. Certaines plantes ont besoin d’une exposition ombragée et d’autres en plein soleil. Nous ne vous recommandons pas de le placer en plein soleil, car sinon l’eau sera en permanence chaude.

De nombreuses personnes aiment placer leur bassin de carpe koi prêt de leur maison, car comme ça ils peuvent profiter du rendu juste en regardant par la fenêtre. Nous vous indiquons ce qu’il ne faut pas faire pour le placement de votre bassin pour carpe koi, cependant il y a quand même des décisions que vous devrez prendre par vous-même.

L’une des principales erreurs commises par les personnes qui créent un bassin a koi c’est qu’ils le font trop petit. Pour commencer, il faut déterminer l’endroit et ensuite la taille qu’il fera. Il ne faut jamais oublier qu’il faudra suffisamment d’espace pour que les poissons puissent nager librement et que vous puissiez intégrer des plantes et de la décoration pour obtenir quelques choses de vivant ! Cela peut sembler énorme, mais il est recommandé de faire un bassin d’un mètre de profondeur et qui peut accueillir au minimum 3000 litres d’eau. Bien entendu ces chiffres sont juste une recommandation. Vous devrez faire en fonction de la place disponible dans votre jardin.

 


Deuxième Étape: Commencer À Creuser

Avant de commencer à creuser la terre, assurez-vous de bien délimiter votre zone. Mesurez la longueur et la largeur souhaitées pour votre bassin et faites un marquage pour déterminer l'emplacement exact. Vous pouvez également faire un dessin sur papier pour vous aider à imaginer le placement des accessoires et autres éléments que vous allez intégrer (chutes d’eau, filtration, etc.)

Créer un espace de travail clair va faciliter l’aménagement du bassin à koi. Vous allez être amené à effectuer plusieurs déplacements autour de votre futur bassin, du coup dégager tous les éléments qui peuvent vous gêner et ne garder que les accessoires et outils utiles à la construction. Vous devez par exemple enlever le mobilier de jardin ou encore les jouets de vos enfants qui trainent. Une fois que c’est fait, vous pouvez commencer par enlever la végétation présente à l’endroit où vous allez placer votre bassin. Nettoyez et enlevés les résidus d’herbe et les tas de feuilles qui sont souffler dans votre espace de travail.

Une fois que ces étapes sont faites, vous pouvez commencer à creuser avec une pelle. Pour cette étape nous vous recommandons de vous faire aider par un membre de votre famille ou un ami. En effet cela peut prendre vraiment du temps si votre futur bassin à carpe koi est volumineux. Lorsque vous creusez, vous pouvez faire appel à votre créativité et créer des formes uniques pour obtenir un bassin original. Vous pouvez par exemple faire des étages. Sur ce point vous ferez suivant vos envies.

 


Troisième Étape: Placer la Bache

Après que le trou est creusé, vous allez placer la bâche. Il y a différents types de bâche pour bassin qui sont vendu sur le marché, mais la plupart du temps elles sont fabriquées en PVC ou EPDM. Quoi qu’il en soit celle-ci doit être flexible et résistante. Lorsque vous la placez, il faut qu’elle soit légèrement plus grande que le trou que vous avez creusé pour être sûr qu’elle prenne place tout autour du bassin. Surtout avant de la placer vérifier bien qu’il n’y ait pas de cailloux ou d’éléments naturels susceptibles de la percer.

 

bache-pour-bassin

 


Quatrième Étape: Ajouter Des Rochers

Nous vous conseillons d’acheter des rochers de toutes tailles et formes. Par contre, vérifier bien qu’ils sont spécialement conçus pour les bassins. Les rochers possédant des formes pointues pourraient endommager le revêtement. Sinon vous pourrez aussi acheter des galets et cailloux.

Commencer par placer les plus gros rochers ou pierres sur le revêtement autour du bord de votre bassin. Réfléchissez bien à leur placement. Il faut que cela corresponde à l’idée que vous vous en êtes fait, mais surtout que le rendu soit attrayant. En tout cas l’ajout de pierres, galets et cailloux permet de créer une atmosphère plus proche de la nature.

Pour éviter la projection de l’herbe et des autres débris dans votre bassin, vous pouvez faire en sorte de créer une barrière naturelle avec les rochers, cailloux et galets. Vous les placez tout autour, mais il faut un minimum de hauteur (entre 7 et 10 centimètres devraient suffire). Une fois qu’ils sont placés suivant vos envies, vous pouvez commencer à réfléchir au placement des éclairages.

 

cailloux-pour-bassin

 


Cinquième Étape: Remplir D'eau

Vous allez pouvoir commencer à observer votre bassin prendre vie en le remplissant d’eau. Il suffira d’ajouter l’eau avec votre tuyau d’arrosage. Si besoin vous pouvez éliminer le chlore en ajoutant un déchlorinateur ou un filtre à charbon. Il ne faut pas oublier que l’eau chlorée peut être toxique pour les poissons, notamment pour les carpes koi. Si vous devez traiter l’eau chlorée, il fait le faire avant d’ajouter les poissons dans l’eau. Si vous décidez de changer l’eau dans le temps, nous vous conseillons de le faire par petites quantités, pour éviter que les poissons soient choqués.

Le niveau de pH de l’eau doit être entre 7 et 8,6. Pour le vérifier, vous pouvez utiliser un kit d’analyse de l’eau. Le pH et les éléments nutritifs dissous dans l’eau doivent être optimal avant de placer les poissons. Donc vous devrez peut-être ajuster les paramètres de l’eau.

La température de l’eau du bassin pour carpe koi doit être d’environ 18 degrés °C. Il faut tout de même savoir que les carpes koi peuvent survivre dans une eau dont la température est comprise entre 1°C et 32. Cependant elles prospéreront si la température est proche des 18°C. Nous vous conseillons de vérifier de temps en temps la température de l’eau. Un aérateur permettra d’oxygéner l’eau et de réguler la température, mais pendant les mois les plus froids vous devrez peut-être utiliser un système pour chauffer l’eau du bassin. Par contre pendant les journées vraiment chaudes vous devrez ajouter de l’eau fraiche pour le refroidir.

 

Sixième Étape: Installer Les équipements

Le premier équipement à installer et le système de filtration. Vous pouvez l’acheter en magasin ou sur internet. Suivez avec attention les instructions indiquées par le constructeur. L’utilisation d’un système de filtration permet de maintenir l’eau propre et par répercussion vos poissons en bonne santé.

La chambre de décantation vous permet de retirer les débris du bassin afin de le garder propre. La filtration mécanique capte les débris flottant dans l’eau du bassin et la filtration biologique réduit le niveau d’ammoniac et de nitrates. Nous vous rappelons que ces composés chimiques sont toxiques pour vos poissons.

bassin-système-de-filtration

 

Le second équipement à installer est l’aérateur. Comme nous vous l’avons précisé précédemment, l’aérateur va garder l’eau du bassin en mouvement. Cela va oxygéner l’eau, ce qui favorise les échanges gazeux et empêche l’eau de geler lorsque le temps se refroidit. Avant d’acheter votre aérateur, il faut vous assurez de connaitre le volume, la forme et la profondeur de votre bassin. Ce sont ces caractéristiques qui vous aideront à choisir un aérateur de bonne taille. Si vous avez intégré un aérateur pour votre bassin, vous ne devrez peut-être pas avoir besoin de chauffer l’eau du bassin pendant l’hiver. N’oubliez pas de vérifier que les équipements fonctionnent parfaitement avant d’ajouter les poissons.

 


Septième Étape: Ajouter Des Plantes

Ajouter des plantes dans votre bassin fournira de l’oxygène pour l’eau et de l’ombre pour vos poissons. Nous vous recommandons de choisir une variété de plantes que vous allez intégrer en surface, des plantes émergentes et aussi des plantes immergés. Il faut savoir qu’intégrer de nombreuses plantes permet de maintenir une bonne température pour l’eau du bassin.

Plantes immergées: Comme l’indique leur nom, les plantes immergées sont placées sous la surface de l’eau. Ces types de plantes sont relativement nombreuses (Cornifle immergé, zostère, potamot, etc.) Nous vous recommandons d’utiliser des cailloux dans le fond du bassin à koi pour protéger les racines des plantes. Grâce aux cailloux les racines ne pourront pas être atteintes par les poissons à la recherche de nourriture. L’avantage avec les plantes immergées c’est qu’elles n’ont pas besoin de beaucoup de soin.

Plantes de surfaces: Encore une fois comme leur nom l’indique, ces plantes flotteront à la surface de votre bassin. Leurs racines ne seront pas plantées dans la terre. Ce sont d’excellentes plantes pour fournir de l’ombre à vos poissons. Ils s’en serviront pour s’abriter et rester au frais pendant les mois ou la chaleur est pesante. Il y a là encore de nombreuses espèces : Odontosoria chinensis, Brasénie de Schreber, Marsilea, etc.

Plantes émergentes: Ce type de plantes est enraciné dans le sol, mais les feuilles et les fleurs seront toujours visibles au-dessus de la surface de l’eau. Quelques exemples de plantes émergentes : les quenouilles, les lotus jaunes ou encore le Jonc fleuri.

plantes-pour-bassin

 

Sachez qu’il n’est pas nécessaire d’ajouter vos plantes avant d’ajouter les poissons. Cependant vous devez ajouter toutes les plantes en même temps. Si vous ajoutez seulement quelques plantes au fur et à mesure les poissons seront curieux et pourront les détruire. En ajoutant tous les végétaux en même temps, cela les empêche de porter toute leur attention sur une seule plante. Nous avons écrit un article sur les plantes aquatiques si vous voulez obtenir des suggestions.

 


Huitième Étape: Ajouter les Poissons

Après avoir suivi toutes les étapes précédentes, vous arrivez au moment fatidique de l’insertion des poissons dans l’eau. Ce que vous pouvez faire si vos poissons sont dans un sac plastique rempli d’eau, c’est de plonger le sac directement dans l’eau du bassin pour qu’ils puissent s’adapter à la température. Vous pouvez laisser le sac flotter pendant une bonne demi-heure. Une fois que vos poissons se sont adaptés à l’eau du bassin, vous pouvez ouvrir le sac et les libérer.

Ici nous parlons d’un bassin pour carpe koi, cependant vous pouvez ajouter d’autres espèces de poisson. Il existe de nombreuses variétés de poissons qui peuvent prospérer dans ce genre de bassin. Il y en a même certains qui seront capables d’y survive pendant plus de 30 ans !

Carpe koï: La carpe koï est une race de poissons ornementaux appartenant à la sous-espèce de la carpe commune. C’est une espèce très intelligente, vous pouvez la dresse à venir manger dans votre main ! Du coup c’est un excellent choix de poisson si vous voulez des interactions.

Carpe de roseau: La carpe de roseau est un gros poisson herbivore qui adore se nourrir d'algues. Par contre il ne faut pas qu’il y en ait trop dans votre bassin, car cette carpe est assez gourmande. Si elle mange trop les algues, cela peut rapidement créer une perturbation de l'écosystème de votre bassin.

Poisson rouge: Le poisson rouge est un type de poisson très populaire et pour de nombreuses raisons. Ils sont moins chers que les autres variétés de poisson de bassin, ils sont résistantes et leurs couleurs sont attrayantes (vous adorerez les regarder nager). Si vous avez un bassin de grande taille, vous pourrez observer leurs croissances. Certains pourront mesurer 30 centimètres de long. Le seul inconvénient avec les poissons rouges c’est la rapidité avec laquelle ils se reproduisent. Vous devez donc contrôler leur prolifération.

Perche japonaise C’est un excellent poisson pour lutter contre les insectes. Ces poissons se nourrissent principalement d'insectes et de parasites, mais peuvent parfois se nourrir d'œufs de poissons. Comme les poissons rouges, ils se reproduisent rapidement, du coup il est préférable de ne pas trop en intégrer dans votre bassin.

 


Étape Neuf: Entretien Du Bassin pour Koi

La première chose à faire au niveau de l’entretien c’est nourrir les poissons. Effectivement vous voulez qu’ils survivent. Il est recommandé de ne pas trop les nourrir, car la suralimentation sera forcément nocive sur le long terme. Lorsque vous ajoutez trop de nourriture, une partie ne sera pas mangée par les poissons et du coup le reste de nourriture va pourrir dans l’eau. Cela va rapidement obscurcir l’eau du bassin et en plus cela rendra malades vos poissons.

La nourriture qui pourrit et les poissons malades peuvent également dégager des mauvaises odeurs. Du coup si vous voyez de la nourriture non consommée il faut la retirer afin que votre bassin carpe koi reste propre. Vous l’aurez compris la suralimentation des poissons sera néfaste sur le long terme. Donc le mieux est de vérifier à quelle fréquence il faut nourrir le type de poisson que vous avez ajouté.

En règle générale, plus il fait chaud et plus on doit nourrir ses carpes Koi (c'est aussi vrai pour les autres poissons). Mais attention jusqu'à une certaine limite (De 8°C à 14°C, il faut leur donner à manger 1 à 3 fois par semaine. / De 15°C à 20°C, 1 fois par jour. / De 21°C à 28°C, 1 à 5 fois par jour.) Pour le températures supérieures à 28°C ou inférieures à 8°C, il ne faut pas les nourrir car le transit des kois fonctionne très mal dans les températures extrêmes. Une astuce pour savoir si votre poisson peut consommer ce que vous lui donnez, il faut que la nourriture soit inférieure ou égale à la taille de son œil.

nourriture-pour-poisson

 

Plusieurs espèces de poissons peuvent se reproduire rapidement, du coup votre bassin peut être encombré si vous ne stoppez pas la prolifération. Il faut absolument éviter une surpopulation, en plus vous obtiendrez des bâtards si vous vous retrouvez avec trop de poisson.

Non seulement il ne faut pas avoir trop de poissons, mais il faudra également garder un œil sur les plantes. S’il y a trop de plantes qui recouvrent la surface, cela peut affecter le niveau d’oxygène et empêcher la lumière du soleil d’atteindre l’eau. De plus, vous ne pourrez plus voir vos poissons s’il y a trop de plantes. Il faut juste trouver le bon équilibre.

Votre bassin pour carpe koi doit être entretenu ! Vous devez vérifier le pH de l’eau, enlever les débris qui peuvent être projetés dans l’eau et enlever la nourriture non mangée par les poissons. Il n’y a pas vraiment de fréquence de nettoyage, nous vous conseillerons juste de le nettoyer le plus souvent possible. Sans entretien l’eau ne sera plus propre et cela affectera la santé de vos poissons.

Nous avons déjà évoqué les différents équipements que vous devez installer pour votre bassin. Cependant pour obtenir de bons résultats, vous devez vous assurer que vous avez choisi des équipements adaptés à votre bassin. Les bassins sont de toutes tailles, de même que les équipements. Lors du choix des éléments tels que des pompes et des filtres, vous aurez besoin de connaître la taille exacte de votre bassin et le type d'équipement le mieux adapté aux tâches. Lisez attentivement les instructions du fabricant pour vous assurer que tout fonctionnera comme prévu. Lorsque vous nettoyez votre bassin, jetez un coup d'œil sur les systèmes de filtrations et d’oxygénation pour vous assurer que tout fonctionne correctement. Vérifiez de temps en temps le système de filtration afin de vous assurer qu'il n'est pas bouché.

 


Conclusion

Construire un bassin pour carpe koi dans votre jardin est une expérience enrichissante que vous pourrez faire seul ou en famille. Ce qui est sûr c’est que vous apprécierez encore plus le résultat si vous le fait par vous-même. Ce n’est pas un aménagement très compliqué à faire. Il suffit de suivre le processus de construction dans l’ordre. Nous espérons qu’après avoir lu notre article vous vous sentirez en pleine confiance et prêt à commencer à réaliser votre bassin de carpe koi.

 

banniere-manomano