10-choses-qu'il-faut-savoir-avant-de-commencer-un-potager

10 choses qu'il faut savoir avant de commencer un potager

C’est en pratiquant que l’on apprend. Cette expression est valable pour de nombreux domaine y compris le jardinage. Au début on fait des erreurs en tant que débutant, mais on en tire des leçons utiles. Des graines qui ne germent pas, les tomates qui ne poussent pas, etc. Il y a différents problèmes auquel on est confronté quand on fait du jardinage. Ce qui est sûr c’est qu’il y a moyen d’éviter de nombreuses mauvaises surprises en faisant les bons choix. Découvrez les 10 choses qu’il faut savoir avant de commencer un potager.

 

L'essentiel est de commencer

Vous allez acquérir de l’expérience avec le temps. Rome ne s’est pas construite en un jour et bien votre potager ne le fera pas non plus. C’est normal d’échouer. L’important est de persévérer. En plus la nature est parfois compliquée. Il vous faudra du temps pour comprendre pourquoi certains légumes ont plus de mal à pousser. Apprendre à gérer l’arrosage, l’apport en nutriments, etc. Tout cela vous allez l’apprendre en pratiquant.

 

Les nutriments ne suffisent pas

Oui vos plantes et légumes ont besoin de nutriments pour pousser, mais ce n’est pas la seule chose dont ils ont besoin. Avoir un bon potager c’est faire en sorte d’obtenir un bon équilibre. C’est-à-dire qu’il faut que vos légumes s’épanouissent dans une bonne terre, qu’ils aient suffisamment de soleil let d’eau. C’est grâce à ce bon équilibre que vous pourrez obtenir des légumes sains et de qualité. Les nutriments sont bénéfiques, mais ils ne font pas tous.

 

Tester votre sol

Il est absolument recommandé de tester le sol de votre jardin avant de commencer à planter. Pour beaucoup la terre est identique sur toute la surface de la planète, mais malheureusement ce n’est pas le cas. Il y a des terres plus fertiles que d’autres. Tester votre sol vous permettra de savoir si votre sol est alcalin ou acide. Les amendements sont importants pour obtenir une bonne base pour la plantation. Un mélange de matières végétales en décomposition avec un peu fientes de poules peut faire des miracles pour votre potager.

 

La peur de l'échec

En tant que débutant on a toujours peur de l’échec. On se pose énormément de questions. Est-ce que je fais les choses normalement ou correctement ? Les questions s’accumulent dans notre mental et à force cela se transformer en peur. La peur de mal faire les choses. Vous devez vous enlever ces idées de la tête, car le jardinage est avant tout une histoire d’expérimentation. Chaque environnement est différent, du coup vous devrez vous adapter. N’ayez pas peur de mal faire, faites juste selon vos idées et voyez si cela fonctionne. Si ce n’est pas le cas, essayez autrement. C’est après beaucoup d’année de succès et d’échecs que l’on obtient un potager riche et florissant.

 

Observer, puis agir

Avant de commencer votre potager, vous devez réfléchir et ensuite planifier. Par exemple il faut savoir la quantité de soleil que reçoit votre future zone de culture. C’est en observant la nature que l’on apprend et qu’ensuite on agit. D’ailleurs l’observation fait partie des points importants de la permaculture. L'exposition du soleil vous permettra de sélectionner les types de plantes et légumes.

 

ebook-mon-potager-au-naturel

 

 

Ne pas se précipiter

La plupart des gens ne deviennent pas bons du jour au lendemain. C’est au fil des ans qu’ils prennent de l’expérience dans leur domaine. Votre intérêt pour le jardin est peut-être venu à la vue d’une jolie fleur, d’un paquet de graine ou d’un joli plant de tomate. Mais ce qui est sûr c’est que vous allez devoir être patient pour acquérir de l’expérience. Votre potager va prendre du temps pour grandir, d’ailleurs il reflétera le genre de personne que vous êtes. C’est un espace de vie qui a besoin de temps pour s’accomplir. Votre potager évoluera à mesure que vos connaissances et votre expérience augmenteront.

 

Les exigences

Contrairement aux pois et aux légumes verts à feuilles qui peuvent supporter les températures froides du printemps, les tomates et les poivrons ne pourront pas pousser pendant cette période. Ces légumes se développent plutôt dans un sol chaud et dans un environnement ensoleillé. Chaque plante a certaines exigences, si elles ne sont pas satisfaites, cela entraîne une mauvaise floraison et une mauvaise production de fruits. Planter au moment idéal permet aux plantes de pousser et de se développer dans les meilleures conditions possibles. Nous vous recommandons d’investir dans un thermomètre de sol pour déterminer quand le sol a atteint la température optimale pour certaines cultures.

 

Le compost est la clé

Ce n’est pas pour rien que les jardiniers appellent le compost l'or noir. Il modifie la structure du sol, aide les sols sableux à retenir davantage d'eau et de nutriments, il détache les particules de terre afin que les racines puissent se développer et que l'eau puisse s'écouler, et il équilibre le pH des sols alcalins et acides afin que les plantes puissent se développer. En gros, le compost change la donne dans les jardins. Il est vivement recommandé de faire son propre compost. Découvrez comment faire du compost.

 

Les hobbies deviennent des obsessions

Il y a de nombreuses personnes qui commencent à cultiver quelques herbes ou légumes et par la suite ils se retrouvent avec un grand potager. C’est tout simplement parce qu’il n’y a rien de plus bénéfique de faire quelque chose que l’on aime. En plus cultiver des légumes permet de profiter d’aliments sain et bon pour la santé. Il y a différentes raisons qui ont amené les gens au jardinage, mais ce qui est sûr c’est que les personnes qui se lancent avec passion obtienne de meilleur résultat. Commencer un potager à de nombreux bienfaits pour vous et pour votre foyer. Vous allez pouvoir manger des légumes riches en goûts et vous allez apprendre énormément de chose.

 

Un jardin n'est jamais terminé

Rien n’est définitif dans le domaine du jardinage. Tout est possible et évolutif. Vous allez pouvoir encore apprendre de nombreuses choses et faire de nombreuses choses même après avoir creusé, planter et transplanter pendant plusieurs années. Le jardinage est un processus d’évolution, du coup il n’y aura jamais de limite et de travail fini. Vos idées et vos envies vont évoluer avec le temps. Vous allez pouvoir façonné votre potager selon propre choix.

 

Certaines choses prennent un peu plus de temps que d'autres. Le jardinage est une discipline qui s’apprend en pratiquant. Vous allez devoir y passer du temps pour comprendre la nature, mais c’est tellement enrichissant que vous ne verrez pas le temps passer. Il vous faudra plusieurs années d’essais et d’erreurs dans votre potager pour comprendre qu’il faut s’adapter aux conditions de la nature.


Votre Premier Potager Bio en Permaculture

Votre-Premier-Potager-Bio-en-Permaculture

 

Une formation de plus de 25 vidéos en ligne pour mettre en place votre premier jardin bio : en partant de zéro, sans connaissance, sans retourner le sol, en moins de 20 minutes par semaine.

 

permarculture-formation

 

acheter