fabriquer-un-chenil-pour-chien-soi-meme

Fabriquer un chenil pour chien soi meme

Comme les humains les chiens ont besoin de passer du temps à l’extérieur. Pour faire leur besoin ou simplement pour faire de l’exercice. Construire un chenil leur permettra de rester en extérieur même s’il y a du mauvais temps. C’est aussi un moyen sûr de le laisser sans surveillance sans qu’il n’y ait de problème. S’il est dans le chenil, il ne pourra pas détériorer les éléments présents dans votre jardin. Il existe des chenils préconstruits disponibles à l’achat en ligne, mais vous pouvez également le construire par vous-même. Cela vous fera gagner de l’argent, mais surtout il sera aménagé comme vous le voulez.

Les spécialistes sont tous d’accord pour dire que toutes les races de chiens n’aiment pas forcément faire de l’exercice. Par contre ce qui est sûr c’est qu’ils ont besoin de pouvoir se balader et bouger un minimum. Alors un chenil est la solution idéale. Nous avons listé les étapes à suivre pour construire un chenil pour chien dans votre jardin. Il faut le construire de façon à ce qu’il soit adapté à la taille de votre ami à quatre pattes.

 

Construire un chenil pour chien

 

Un chenil pour chien est une zone clôturée dans laquelle votre chien pour se détendre, faire de l’exercice ou tous simplement être à l’abri en extérieur. L’aspect d’un chenil peut varier au niveau de la forme, de la taille et de la construction. En tout cas un chenil pour chien est fort pratique si vous ne voulez pas laisser votre animal de compagnie à l’intérieur de votre maison pendant la journée. Tout le monde ne dispose pas d’un espace clôturé pour sortir son chien. En plus il peut également être intéressant de confiner votre chien dans son propre espace. Comme ça il ne viendra pas perturber l’endroit ou vos enfants ont l’habitude de jouer.

Les autres avantages de construire un chenil pour chien sont que vous pourrez laisser les jouets et autres éléments dans votre jardin sans craindre une possible détérioration. Cela évite aussi de marcher dans les excréments disséminés un peu partout dans la pelouse. Il n’y a rien de plus désagréable pour un enfant que de jouer et de marcher dans une crotte puante. N’oubliez également pas que votre chien a besoin de bouger un minimum. Dans notre monde moderne, nous sommes occupés par diverses activités et du coup on n’a pas forcément le temps d’emmener nos animaux de compagnies faire une balade en extérieur tous les jours. Un chenil construit dans votre jardin permettra à votre chien de faire de l’exercice en extérieur sans avoir à sortir de votre propriété.

 

Comment construire un chenil pour chien ?

construire-un-chenil-pour-chien

 

Suivez les étapes listées ci-dessous pour savoir comment construire un chenil dans votre jardin. Il y a différente possibilité au niveau de la construction. Les outils et matériaux nécessaires varieront en fonction de la taille et du type de chenil que vous voulez construire. Il y a la possibilité d’acheter directement un chenil sur internet ou le construire par vous-même. Si vous le fait vous-même vous devrez commencer par rassembler les outils (pelle, brouette, tournevis, etc.) Vous devrez aussi réaliser un plan pour connaitre précisément les dimensions et les matériaux que vous allez utiliser. Une fois que vous aurez toutes ses informations, vous pourrez vous rendre dans un magasin pour acheter ce qu’il vous manque en outils et faire le plein de matériaux.

 

chenil-chien

 

Étape 1: emplacement et taille

La première étape consiste à vous rendre dans votre jardin et de choisir un emplacement pour votre futur chenil. Nous vous conseillons de choisir un espace mi ombragé pour que votre chien ne subisse pas totalement la chaleur pendant les mois les plus chauds. Il suffira d’observer quelles sont les zones qui deviennent ombragées pendant les moments de la journée. L’emplacement devra également être choisi en fonction de vos désirs. Est-ce que vous voulez plutôt camoufler le chenil dans votre jardin ou avoir la possibilité de le voir pour surveiller de temps en temps votre chien.

Il est à noter que si vous disposez d’une race de chien de grande taille vous devrez construire un chenil de plus grande taille pour qu’il puisse se déplacer. Il faut au minimum que le chenil fasse 1 mètre de large et 3 mètres de long. Vous augmenterez la taille en fonction de la race de votre chien (un yorkshire a besoin de moins d’espace qu’un labrador). Il serait tout même bon qu’il soit suffisamment d’espace pour pouvoir courir. Il faut également penser à construire des murs hauts si votre chien à tendance à sauter par-dessus les obstacles.

Donc ce qu’il faut faire s’est déterminé la taille en fonction de la race de votre chien. Ensuite vous pourrez tracer un repère sur le sol correspondant à la taille de votre futur chenil. Au départ vous pouvez placer des bouts de bois et ensuite tracer avec de la peinture, de la craie ou avec des piquets et de la ficelle.

 


Étape 2: couvre-sol

Il existe plusieurs options pour le sol de votre chenil. Tout d’abord il faut choisir en fonction de votre budget. Après il faut aussi savoir que certains matériaux ne conviennent pas aux animaux domestiques. Il faut éviter d’appliquer du gravier pointu. Il faut aussi peser aux changements de température. Le par terre ne doit jamais devenir extrêmement chaud ou froid, car les coussinets des chiens sont sensibles. En gros le couvre-sol doit rester suffisamment confortable pour votre animal à quatre pattes.

 

Terre nu

La première solution est de laisser la terre à nue. C’est la solution la plus économique, mais l’inconvénient c’est que la terre deviendra de la boue lorsqu’il pleuvra où qu’il neige. Donc ce n’est pas vraiment la bonne solution si vous voulez que votre chien reste dans le chenil, quel que soit le temps à l’extérieur. Il sera vraiment dans un drôle d’état après avoir piétiné et s’être roulé dans la boue.

Gazon

Le gazon est une solution peu couteuse. En plus il est fort probable qu’il soit déjà présent dans votre jardin. Le problème c’est qu’à force de gratter et de se déplacer dessus, le gazon ne sera plus aussi resplendissant qu’au début. L’herbe va peu à peu disparaitre et laisser place à la terre nue et elle se transformera en boue à la moindre humidité. La solution est de planter un gazon résistant. Il faut aussi gardez à l’esprit que le gazon devra être entretenue régulièrement. Vous devrez l’arroser, le tondre et même en replanter lorsqu’il y aura des zones mises à nues.

Paillis ou copeaux de bois

Le paillis et les copeaux de bois peuvent être un bon couvre-sol dans un chenil. Ils permettent de limiter l’humidité et les pattes de votre chien ne seront pas abimées. Le problème c’est que ces éléments se détériorent. Il faudra donc en rajouter à mesure qu’ils se décomposent. Sachez que si vous disposez d’un jardin de fleurs, vous pourrez recycler les copeaux de bois. Vous pourrez les placer dans les parterres de votre jardin. N’oubliez également pas de retirer les excréments et de passer le jet d’eau pour éliminer l’odeur d’urine.

Ciment

Le ciment est le matériau le plus durable, mais aussi le plus couteux. Pendant l’été le ciment peut devenir chaud et cela affectera les pattes de votre chien. Vous pouvez vaporiser de l’eau ou mettre de la paille pour le refroidir. Les chenils avec un sol en ciment sont plus faciles à nettoyer. Vous ramassez les crottes et ensuite passer let jet d’eau.

Gravier

Si vous choisissiez du gravier, vous devriez choisir un modèle fin. Celui fait de petits cailloux ronds qui n’ont pas de coins tranchants pour ne pas blesser les pattes de votre animal de compagnie. Vous pourrez passer le jet d’eau pour nettoyer l’urine et il est aussi facile de ramasser les déjections sur ce type de matériau.

Pavés

Comme le ciment, les pavés sont une solution durable. Cela offre un rendu propre et net pour le sol de votre chenil. Vous avez le choix au niveau de la forme et des couleurs. C’est aussi une bonne option si vous voulez quelque chose de simple à nettoyer.

Gazon synthétique

Le gazon naturel nécessite de l’entretien, alors que le gaz synthétique a juste besoin d’être posé. Vous n’aurez pas besoin de le tondre ou de l’arroser. Le gazon synthétique est doux, du coup les pattes de votre chien apprécieront. Vous pourrez le nettoyer en passant le jet d’eau. En plus cela évitera à votre chien de creuser des trous.

 


Étape 3: installer une clôture

Il existe également de nombreuses possibilités pour la clôture de votre chenil. Il faudra d’abord choisir en fonction de la taille de votre chien. Les petits chiens n’auront pas besoin d’une clôture fortement haute par rapport aux gros chiens. Au minimum la hauteur recommandée est de 1,50 mètre. Si vous avez un chien qui aime sauter, vous devrez forcément opter pour une clôture plus haute. Il y a également les chiens qui aiment creuser le sol. Pour cela vous devrez enfuir la clôture à au moins 50 centimètres.

 

Grillage

Le grillage est une solution abordable, robuste et relativement facile à installer. Tous les magasins de bricolages français proposent des rayons où vous trouverez différents types de clôtures grillagés. Si vous le désirez-vous pourrez ajouter des lattes en bois pour pouvoir ajouter de l’ombre ou simplement camoufler le chenil.

clôture

 

Kit

Vous pouvez grillager votre chenil ou sinon vous achetez directement un kit près à l’emploi. L’avantage avec cette solution c’est que vous pouvez l’étendre ou le raccourcir en taille, le plier et l’aménager comme bon vous semble dans votre espace extérieur. Bien sûr il faudra choisir un kit adapté à la taille de votre chien. Vérifier bien les dimensions du produit avant de l’acheter, notamment la taille et aussi la hauteur.

chenil-kit

 

Clôture en bois

Si vous disposez d’une clôture en bois dans votre cour, vous pourrez intégrer le chenil à la clôture existante. Il faut juste vous assurez que l’espacement entre les morceaux de bois vous permettre de voir à l’intérieur, mais ne permet pas au chien de sortir. Surtout, faites attention de traiter le bois avec un produit non toxique pour votre animal de compagnie.

cloture-en-bois

 

Clôture en métal

Les clôtures en métal sont robustes, durables et visuellement attrayantes. Il y a une grande variété de modèles disponibles à l’achat. Assurez-vous que les lattes sont suffisamment proches pour que votre chien ne s'échappe pas. Ou placez du grillage à l'intérieur de la clôture métallique et enfouissez une partie sous la clôture.

cloture-en-metal

 

 


Étape 5: ajouter de l'ombre

Le chenil doit disposer d’une zone ombragée pour que votre chien puisse se reposer à l’abri du soleil. Ajouter un toit sur partie de votre chenil ou un élément qui apporte de l’ombre est donc nécessaire. Nous avons listé quelques solutions ci-dessous.

 

Bâche

Appliquer une bâche ou un tissu est une solution simple et rapide pour créer une zone d’ombre. L’avantage c’est que cela peut être installé et enlevé rapidement. Ça sera indispensable l’été, mais vous pourrez l’enlever les jours où le soleil n’est pas trop présent. Vous fixez la bâche ou le tissu à l’aide d’attaches. Par exemple avec des colliers de serrage.

bâche-dombre

 

Toit

Un toit peut être fabriqué avec différents matériaux. Vous pouvez utiliser du métal ondulé, des panneaux composites ou du plexiglas opaque. Il faudra juste adapter la taille pour que la zone ombragée soit plus ou moins grande.

 

Niche pour chien

Placer une niche pour chien dans le chenil que vous avez construit permettra à votre chien d’être protégé du soleil et il profitera également d’un endroit confortable pour se reposer.

niche-pour-chien

 

Des arbres

Un arbre peut très bien fournir de l’ombre à votre chien dans le chenil. Si vous avez des arbres dans votre jardin, vous pourrez placer le chenil en fonction de l’ombre que votre ou vos arbres produisent dans votre cour extérieure. Le but étant que votre chien profite de l’ombre pendant les périodes les plus chaudes. Faites attention à ce que le chenil entier ne soit pas ombragé. Il faut quand même que votre chien puisse profiter du soleil.

 

Parasol

Vous n’avez pas d’arbre dans votre jardin et vous ne comptez pas en faire pousser ! Pas de problème vous pouvez utiliser un simple parasol. C’est une solution peu chère, simple et rapide. Il suffira de le placer proche du chenil et de l’incliner pour donner de l’ombre lorsque le soleil est au zénith.

parasol-ombre

 


 

Conclusion

Construire un chenil par soi même est très facile. Vous devez commencer par déterminer l’emplacement. Ensuite la taille en fonction de la race de votre chien (petit ou grand). Après vous devez choisir le type de matériau que vous allez mettre au sol. Par la suite vous installez la clôture et aussi un élément pour créer de l’ombre dans le chenil. Un chenil n’est pas une structure compliquée à réaliser. Vous n’avez pas besoin d’être un pro du bricolage. Le principal c’est qu’il y ait suffisamment d’espace pour que votre chien puisse s’épanouir, qu’il y ait un abri pour qu’il puisse s’abriter et que la clôture soit suffisamment haute et solide.

chenils-pour-chien