elever-des-poules

Elever des poules

Les poules sont des animaux relativement faciles à élever, cependant ce n’est pas aussi enfantin que certaines personnes le disent. En effet ont peu lire à peu près tout sur internet ou dans les médias. Oui la poule est un animal facile à vivre, mais vous n’obtiendrez pas des œufs frais tous les jours par magie. Oui les poules pourront vous aider à réduire vos déchets, mais encore une fois la quantité est parfois surévaluée. Certaines personnes, notamment les vendeurs promettent qu’élever des poules et à la portée de tous parce qu’ils veulent simplement écouler leurs stocks. Il suffit de se rendre en jardinerie ou sur internet pour voir que de nombreuses personnes se sont lancées simplement parce que ce marché est lucratif.

 

Comment elever des poules ?

comment-elever-des-poules

 

Alors oui les poules sont faciles à élever, mais il faudra subvenir à leurs besoins pour obtenir des résultats favorables. Il faut être conscient qu’on ne se lance pas dans l’élevage de poules uniquement pour obtenir des œufs. Il faut que vous soyez impliquée dans le développement de cet animal. C’est-à-dire que vous avez besoin de comprendre son fonctionnement de vie, ses besoins et les problèmes qui peuvent subvenir. Car oui si votre élevage ne dispose pas d’un bon équilibre les problèmes apparaitront ! Dans cet article nous allons vous donner des conseils pour savoir comment élever des poules.

 


L'environnement

environnement-poules

 

Le but des éleveur et vendeur de poules c’est de vendre, du coup ils ne vont pas forcément mettre en avant les prérequis pour l’élevage. Ils ne veulent pas effrayer les acheteurs de poules pondeuses. Ces personnes préfèrent faire croire que les poules peuvent évoluer dans un espace réduit. Tant qu’elles sont bien nourries, elles pondront. Mais enfaite la réalité est tout autre. À force de propager ce genre d’idée, il y a des futurs éleveurs qui croient qu’un espace de 5 à 10 mètres carrés autour du poulailler est suffisant.

Lorsqu’ils sont à l’état sauvage, les groupes de poules vivent sur des espaces étendus qui font plusieurs centaines de mètres carrés. Donc vous l’aurez compris un espace réduit n’est pas l’idéale pour elles. Les poules ont besoin de suffisamment d’espace pour trouver de la nourriture : des vers, insectes, etc. Elles ont besoin de cet espace pour trouver leurs ressources, mais également pour limiter les maladies. Du coup nous vous recommandons de compter 10 m² par poule au minimum. Si vous le pouvez, étendez la capacité à 20 m² par poules. Il faut comprendre que si la zone est grande les problèmes de maladies ou de manque de ressources n’apparaitront pas.

Si leur environnement est trop petit différent problème vont subvenir. Voici la liste :

Manque d'herbe: Si l’espace est trop petit, l’herbe va finir par manquer. Les herbacées font partie des ressources naturelles des poules. Ils sont essentiels pour leurs bons développements. Si l’herbe vient à manquer, vous allez devoir en ajouter par vous-même. C’est-à-dire en récolter à l’extérieur de l’enclos. Cet apport extérieur sera moins bénéfique tous simplement parce qu’ils préférables que les poules cherchent et picorent par elles-mêmes ce dont elles ont besoin. En plus en cherchant leurs nourritures elles bougent, se dégourdissent les pattes et cela c’est bénéfique pour leurs santés.

La boue: Si l’espace est réduit, l’enclos va devenir boueux. Les poules marchent et grattent lorsqu’elles se baladent dans l’enclos. Du coup si la zone est petite elles vont rapidement en faire le tour et il n’y aura plus que de la terre boueuse.

Manque de ressources: Les poules ont besoin de ressources naturelles pour survivre. Vous allez les nourrir par vos propres moyens avec des mélanges de graines ou des restes de nourritures. Cependant les poules aiment continuer à manger tout au long de la journée. Elles complètent leurs repas en mangeant ce qui est présent dans l’enclos : les insectes, les vers, les végétaux, etc. Du coup si leur espace de vie est trop petit il y a de fortes chances que leur apport en nutriments se réduira au fur et à mesure. Et par répercussion elles subiront des maladies et pondront moins d’œufs.

Stresse: Un espace réduit augmente la promiscuité, du coup vos poules seront stressées et se piqueront. Elles doivent pouvoir picorer leurs ressources, gratter la terre et se déplacer sans se gêner. Elles ont également besoin d’espace pour s’isoler du groupe. Les poules sont des animaux qui vivent en groupe et comme dans n’importe quel groupe il y a des dominants et des dominées. Les poules dominantes n’aimeront pas subir trop de près la présence des plus jeunes. Si l’espace de votre enclos est réduit, vous assisterez aux picages des dominantes sur les dominées. Ce qui leur provoquera des blessures sur le corps.

Vous l’aurez compris l’espace disponible pour l’élevage des poules est vraiment important. Il faut qu’elles aient suffisamment d’espace pour gambader, se nourrir, etc. Pour les élever, vous avez besoin d’intégrer un poulailler. C’est dans cette bâtisse qu’elles dormiront et pondront. Cependant elles auront également besoin d’un espace de grande taille pour les raisons que nous avons évoquées ci-dessus. Il faut compter entre 10 et 20 m² par poules. Plus l’enclos sera grand, moins vous avez de chance de voir subvenir des problèmes. Les environnements confinés auront forcément un impact négatif sur le bien-être et la santé de vos poules !

poulailler

 

 

L'alimentation

alimentation-poules

 

Comme tout autre animal, les poules ont besoin de nourritures pour survivre. Elles ont besoin d’une certaine quantité, mais aussi d’une certaine qualité. Il faut leur fournir les bons aliments pour les garder en bonne santé. Leur fournir des aliments d’origine douteuse ou de mauvaise qualité sera forcément néfaste pour leurs organismes. Et en plus vous verrez apparaitre des maladies et un possible arrêt de la ponte des œufs.

Voici la liste de leurs besoins au niveau de l’alimentation :

Les céréales: Les céréales représentent une grande part de leurs alimentations quotidiennes. Du coup il faut absolument choisir des graines de qualité. Celles qui sont de bonne qualité ne contiennent pas d’additif ou de conservateurs. Le mieux est de regarder sur le paquet lorsque vous achetez les sacs de graines. Sinon vous pouvez directement vous rendre chez un cultivateur. Quoi qu’il en soit l’important est de vérifier la contenance du sac (de quoi il est composé). Généralement les sacs d’alimentation pour les poules proposées à la vente en magasin ou sur internet proposent un mélangé équilibré de blé, d’avoine, d’orge et de maïs. Il faut savoir que c’est ce mélange de graines qui procure un bon équilibre alimentaire pour vos poules. Donc, ne faites pas l’erreur de leur donner uniquement un seul type de graines ou céréales. Un mélange de graines est indispensable pour leurs développements !

Les protéines: Les protéines sont aussi indispensables pour le développement des poules pondeuses et poules de chair. Les protéines représentent le reste de leurs apports alimentaires. Les protéines sont présentes le soja, le lin, le colza ou encore la viande et le poisson. Les poules les apprécient et elles en ont besoin. Cependant il ne faut pas leur en donner à l’excès. Comme nous vous l’avons précisé plus haut les poules cherchent des vers et des insectes dans leurs enclos. Il faut savoir qu’ils leur fourniront eux aussi un apport en protéine.

Vous l’aurez compris, l’alimentation des poules est très importante. Il faut respecter un bon équilibre pour qu’elles puissent rester en bonne santé. Une poule nourrie avec des aliments de qualités pondra de bons œufs. Vous allez consommer les œufs de vos poules, du coup il est préférable de s’assurer qu’elles mangent de bonnes choses.

nourriture-pour-poule

 

 

Les parasites

poules-parasites

 

Comme pour les autres animaux les poules subissent la présence de parasites. Il y a deux types de parasites : externes et interne. Un éleveur débutant peut rapidement se sentir dépasser lorsque ses poules subissent l’invasion de ces parasites.

Les parasites externes

Le principal parasite externe que subissent les poules sont les poux broyeurs. De base les poules font des toilettes quotidiennes et des bains de terre/poussière pour s’en débarrasser. Maintenant vous savez pourquoi elles creusent des trous dans votre enclos. Donc encore une fois l’espace disponible doit être suffisamment grand pour qu’elles s’adonnent à cette pratique. Si elles ne le peuvent pas, l’invasion de poux va grandir et les maladies vont se propager.

Les poux broyeurs sont des parasites très fréquents chez les poules. Ces insectes vivent sur leur hôte. Dans la nature ont les retrouvent sur les oiseaux et certaines espèces de mammifères. Sur vos poules elles se nourriront des débris d’épiderme, des plumes et du duvet. La présence des poux broyeurs sur vos poules est facilement distinguable, car ils provoquent des irritations, des plaies et croutes.

Les poux broyeurs vivent sur vos poules et se reproduisent en permanence. Généralement ils se placent sous ailes, le cou, en tout cas à des endroits difficiles d’accès pour vos poules. L’invasion excessive de ce parasite peut devenir vraiment dangereux pour vos poules. Comme nous vous l’avons précisé, elles s’en débarrassent au quotidien en faisant des bains de terre/poussière. Elles arrivent également à en picorer certains. Cependant comme certains sont difficilement accessibles sur leurs corps, le cycle de reproduction continue. Et comme ils se reproduisent rapidement, la propagation continue aussi.

Ils vont occasionner des plaies sur la peau et du coup vos poules subiront des démangeaisons et par répercussions seront stressées. Si les poux sont toujours présents, vous constaterez une perte de plumes sur vos poules. Alors une partie de son cops sera à nu. Les poux broyeurs s’attaquent aux plumes, à la peau et suceront également le sang de vos poules, ce qui provoquera de l’anémie. Les blessures qu’elles portent sur elles seront également susceptibles de s’infecter. Les poules en mauvaise santé ou malades seront plus sensibles aux attaques des poux broyeurs. Du coup il faut absolument vérifier que vos poules n’en sont pas envahies si vous apercevez des symptômes anormaux.

Comment se débarasser des poux broyeurs ? Il y a plusieurs solutions pour soulager et soigner vos poules. Certains utilisent de la poudre à base de pyrèthre ou encore des mélanges d’huile essentielle. Mais la solution ultime reste l’utilisation de la terre de diatomée. C’est une solution économique, naturelle et écologique. Vous êtes sûr d’éliminer la présence de ce parasite avec ce produit. Il faut l’utiliser sur vos poules et dans l’appliquer dans le poulailler.

terre-de-diatomée

 

 

Les parasites internes

Les principaux parasites internes susceptibles d’impacter la santé de vos poules sont des vers qui se trouvent dans leurs tubes digestifs. Les parasites internes sont les pires tous simplement parce qu’ils sont difficiles à détecter. Une boule qui subit ce type de parasite peut être infectée sans montrer de symptômes pendants plusieurs mois. Elle maigrira, mais vous ne vous en apercevrez pas et finira par mourir.

Il y a de nombreux éleveurs de poules qui utilisent des traitements à base de vermifugent. Ce sont souvent des vermifuges chimiques. Le problème c’est que c’est efficace sur leur organisme, mais pas sur la durée. Ils deviendront moins efficaces dans le temps, du coup il changer de substance. Les vermifugent chimiques sont une bonne solution, cependant nous préférons vous recommandez d’utiliser des vermifuges naturels. Ce type de produit permet d’entretenir les intestins de vos poules.

Les parasites internes sont fréquents tous simplement parce que vos poules mangent des insectes déjà infectés. Vous constaterez l’infection avec différents symptômes. Notamment la diarrhée d’aspect mousseux et jaune. L’amaigrissement qui passe souvent inaperçu. C’est seulement en soulevant le plumage de la poule que vous constaterez l’amaigrissement. La baisse de ponte est un autre symptôme qui arrive à un moment et le dernier symptôme est l’anémie qui affaiblit la poule.

vermifuge-poules

 

 

Les maladies

maladies-des-poules

 

Certains vendeurs et éleveurs osent dire que les poules ne tombent jamais malades. Le problème c’est que les éleveurs débutants vont vite se rendre compte que ce n’est pas vrai. Quand on commence à élever des poules, on fait en sorte de mettre en place tout ce qu’il faut pour que son élevage se passe dans les meilleures conditions possibles. Malheureusement même en faisant tout ce qu’il faut votre élevage peut être confronté aux différentes maladies. Il faut savoir qu’elles sont nombreuses et l’élevage des poules dans un environnement retreint augmenter le risque de propagation.

En faite les maladies se déclarent en fonction des conditions de vie de vos poules. Par exemple elles pourront apparaitre s’il y a un trop grand nombre de poules dans un espace réduit, si l’hygiène votre enclos et poulailler est insuffisante, si le taux d’humidité est élevé ou encore si la nourriture que vous leurs donné est mal équilibré.

Il faut équilibrer au mieux son élevage de poule, cependant il est presque impossible d’éviter les maladies. Vous pourrez tout de même réduire leurs impactes en fournissant un espace descentes pour vos poules, une bonne alimentation et une bonne hygiène.

Il y a différents symptômes que l’on peut observer quand une poule est malade. Pour commencer le changement de couleur dans les fientes. Normalement elles doivent être de couleur brun, vert foncé et blanche. Du coup tout changement de couleur doit vous alerter. Une poule qui à la diarrhée n’est pas forcément alarmants. Elle a surement mangé quelque chose de mauvais pour elle, mais cela passera après quelques jours (si ce n’est pas le cas, il faut vite comprendre pourquoi). Une poule en bonne santé reste en mouvement, elle a une allure normale. Donc si celle-ci vient à être prostrée en boule, qu’elle ne tient plus debout où qu’elle ne se nourrit plus c’est qu’elle à un problème.

Il est important de garder un œil sur vos poules pour détecter les comportements inappropriés. Ce qui peut vous mettre la puce à l’oreille c’est de détecter plusieurs symptômes qui apparaissent en même temps. Dès que vous repérez d’éventuels symptômes de contamination, vous devez tout de suite isoler la poule du groupe. Le meilleur est de la placer dans un endroit clos. Vous pouvez aménager une petite espace dédiée ou la mettre dans une cage. Vous allez la soigner avec les produits que nous avons listés ci-dessus. Vous pouvez suivre son état de guérisons et les décrire à un vétérinaire pour être sûr qu’elle se rétablisse.

 

Le poulailler

poulailler

 

L’hygiène est très importante lorsque vous élevez des poules. Si votre enclos et poulailler n’est pas propre, les maladies et parasites s’y installeront rapidement. Du coup vos poules ne vont pas vivre très longtemps. En plus il ne faudra pas compter sur elles pour vous fournir des œufs frais chaque jour si elles sont en mauvaise santé.

Nous vous conseillons de mettre en place un planning de nettoyage. Avec ce type d’action programmé vous êtes sûr d’élever des poules saines et en bonne santé sur le long terme. Pour commencer ce que vous pouvez faire, c’est enlever les fientes chaque jour ou tous les deux jours. Ce n’est pas bien difficile à faire, il suffit de les enlevés avec la paille que vous avez placée dans le poulailler. Si vraiment vous ne pouvez pas y aller très souvent, vous pouvez les enlever au minimum une à deux fois par semaine. Vous enlevez les fientes avec la paille et bien sûr vous rajoutez de la paille pour que la litière reste toujours suffisamment en quantité.

Garder un poulailler propre vous permet de changer la litière moins souvent. Cependant le changement complet de la litière doit quand même être fait régulièrement. Vous devez regarder et vérifier son aspect, surtout là où les poules pondent. Elle ne doit jamais être fermentée ou humide.

Pour ce qui est du nettoyage du poulailler, nous vous recommandons de le nettoyer en grand au moins une à deux fois par an. Vous devez absolument lessiver l’extérieur et l’intérieur. Vous pouvez utiliser n’importe quel type de produit pour nettoyer, mais éviter quand même des produits extrêmement chimiques. Suivant le type de poulailler que vous possédez vous pourrez simplement utiliser une éponge avec un sceau ou directement un jet d’eau. Ce type de nettoyage est simplifié avec les modèles qui disposent d’une conception en plastique. Par contre avec le poulailler en bois vous devrez en plus de les nettoyer, traiter le bois. C’est important de le faire si vous voulez qu’il perdure dans le temps.

Il ne faudra également pas oublier de nettoyer les différents accessoires : les mangeoires et les abreuvoirs. Ces accessoires doivent être nettoyés au moins une fois par semaine. Parfois les poules déposent leurs fientes près ou directement dans les mangeoires/abreuvoirs. D’une part cela rebutera vos poules, mais en plus, c’est une source de bactéries. Si vous ne nettoyez pas, elles développeront dans l’espace de vie des poules et des maladies pourront apparaitre. Vérifier tous les jours l’état du poulailler et des accessoires permet d’assurer du bien-être des poules. Vérifier tout simplement si leur environnement reste sain. Vous ne le savez peut-être pas, mais l’huile de cade est un très bon produit pour nettoyer votre poulailler. Vous pourrez l’appliquer sur les perchoirs et sur les parois intérieures.

huile-de-cade

 

 

Découvrez toutes les astuces pour élever vos quelques poules et ramasser des œufs frais

Si vous lisez ces mots, c'est pour une bonne raison. C'est parce que vous avez décider d'élever des poules dans votre jardin. Vous savez que la chose la plus importante quand on a des poules, c'est de bien les comprendre pour bien les élever.

Oui ! Avoir des poules, c’est s’en occuper au quotidien. En contre partie, vous aurez tous les jours des œufs frais à disposition. Et tous les jours, vous aurez des œufs que vous produisez vous-mêmes. Vous maîtrisez de cette manière la qualité de ce que vous mangez. Vous n'aurez plus jamais la contrainte de les acheter en grande surface !

formation-elever-des-poules

 

​A qui s'adresse ce guide?

Ce guide n’est pas une méthode magique. Il ne s’adresse donc pas aux personnes qui pensent lire ce guide en espérant que les choses se fassent par magie. En effet, cette méthode demande un minimum de travail. Environ 10 minutes par jour ou 30 minutes par semaine (cette méthode ne demande pas une présence journalière, c'est expliquer dans le guide). Ce guide ne s’adresse pas non plus aux éleveurs professionnels.

Il s’adresse uniquement aux personnes qui ont, ou qui souhaitent élever quelques poules pour le plaisir et faire de ce loisir quelque chose d’agréable. Il s'adresse aux personnes qui cherchent à améliorer le confort de leur poule et ainsi obtenir de bons œufs frais tous les jours.

 


Conclusion

Vous êtes sûr de pouvoir élever correctement vos poules si vous respectez toutes les consignes et conseils que nous avons listés dans cet article. Grâce à nos écrits, vous avez pu en apprendre davantage sur cet animal et il est impératif de connaitre ses besoins vitaux pour l’élever.

 

banniere-manomano