elever-des-abeilles

Elever des Abeilles

Élever des abeilles est une activité enrichissante et positive pour l’environnement. Participer aux développements des abeilles c’est assurer la survie et d’adaptation des plantes. Vous participez aussi au maintien de la biodiversité et l’équilibre des écosystèmes. Après ce lancer dans l’apiculture n’est pas forcément évident lorsqu’on est débutant. C’est pourquoi nous avons passé en revue les différents éléments qui sont essentiels pour élever des abeilles. Dans cet article vous obtiendrez les ressources nécessaires pour commencer à devenir un apiculteur.

 

Comment elever des abeilles ?

Vous vous doutez bien qu’il y a certaines choses à respecter lorsqu’on décide d’élever des abeilles dans son jardin. Vous trouverez ci-dessous des conseils et recommandations à suivre pour que vous puissiez mettre toutes les chances de votre côté dans votre futur élevage d’abeilles.

apiculteur

 

1. Respecter la loi

La première chose que vous devez faire avant de vous lancer en tant qu’apiculteur c’est de vérifier les lois et règlements locaux. Les réglementations varient en fonction du pays dans lequel vous résidez. Il faut savoir que l’apiculture est carrément interdite dans certains pays. C’est aussi le cas pour certains endroits (les grandes villes ou encore les zones dans lesquels les résidents sont proches les uns des autres). Du coup, renseignez-vous bien avant de commencer à vouloir élever des abeilles.

 

2. Vérifiez que vous disposez de suffisamment d'espace

Une fois que vous avez vérifié la législation de votre pays/région, il faut vous assurer d’avoir suffisamment de place pour élever les abeilles. Nous vous recommandons d’avoir une zone spécialement dédiée à l’élevage. La zone doit être adaptée en fonction du nombre de ruches que vous allez placer. Il faut aussi faire attention à ce que les abeilles ne puissent pas gêner les résidents vivant à proximité.

Pour prendre les devants, vous pouvez aller demander l’approbation de vos voisins si vous vivez dans une zone où les maisons sont proches les unes des autres. Il est toujours préférable d’informer les gens que plutôt de faire les choses derrière leurs dos. N’oubliez pas qu’ils pourront également devenir des clients potentiels si vous voulez vendre votre miel. Vous pourrez même lancer plusieurs arguments pour les convaincre. Par exemple que les abeilles vont venir polliniser leurs fleurs. Du coup ils participeront indirectement au maintien de la biodiversité et l’équilibre de l’écosystème.

 

3. Se former

Parfois les gens foncent billes en tête lorsqu’ils décident de commencer une activité. Ils ne prennent pas la peine de se renseigner même un minimum. Ils se disent ce n’est pas grave j’apprendrai sur le tas. Malheureusement ce n’est pas cette approche qu’il faut effectuer si vous voulez vous lancer dans l’apiculture. En effet, élever des abeilles c’est différent d’un élevage de poisson. Il y a des spécificités et caractéristiques techniques à connaitre. Rien qu’au niveau des types/races d’abeilles ou encore du matériel. Du coup c’est pourquoi nous vous recommandons de vous former.

Aujourd’hui il existe de nombreuses ressources sur l’apiculture. Il suffit de faire des recherches sur internet pour tomber sur des articles qui en parlent (d’ailleurs c’est surement comme ça que vous avez fait pour arriver ici). Cependant vous ne deviendrez jamais un expert sur l’élevage d’abeille en piochant des ressources à droite à gauche sur le net. En vous formant vous dépenserez de l’argent, mais c’est un investissement qui sera forcément bénéfique. Un apiculteur débutant qui est formé fera moins d’erreurs !

 

Se Lancer en APICULTURE, Facilement, Rapidement, et sans se ruiner !

Que ce soit pour faire son propre miel, lutter contre la disparition des abeilles, améliorer les performances de son jardin, par simple curiosité ou bien encore arrondir ses fins de mois, toutes les raisons sont bonnes pour faire de l'Apiculture !

formation-devenir-apiculteur

 

Formation rentabilisée dès la première récolte !!

Accesimmediat

 

4. Entrer en contact avec des apiculteurs expérimentés

Se former est essentiel. Cela vous fait gagner du temps et par répercussions de l’argent. Le manque d’expérience et de formation en apiculture peut entrainer des situations problématiques ou potentiellement dangereuses. Du coup ce que vous pouvez faire avant de vous lancez c’est de rencontré des apiculteurs installer près de chez vous. Ils pourront vous aiguiller sur le matériel à choisir ou encore vous en apprendre davantage sur les abeilles. Vous pourrez observer leurs ruches en réel. Cette expérience d'échange vous sera grandement utile pour votre futur élevage d'abeilles.

Certaines personnes pourront dire : « oui, mais il n’y a pas d’apiculteur installer dans ma région » ou simplement, « ils habitent beaucoup trop loin ». Ce n’est pas un problème, nous sommes à l’ère d’internet. Vous pouvez très bien faire des recherches pour trouver des sites dédiés ou encore des forums et c’est là que vous pourrez obtenir des contacts. Aujourd’hui il n’y a plus de problème pour discuter avec les personnes éloignées de chez soi. Vous pourrez faire des appels vidéos pour échanger sur la manière de faire votre élevage d’abeilles. L’important est de profiter de l’expérience des professionnels. Vous pourrez reproduire leurs installations ou suivre tous simplement leurs conseils.

 

5. Les différents types/races d'abeilles

Aujourd’hui ils existent de nombreuses races d’abeilles domestiques destinées à l’apiculture. Certaines pures et d’autres sont issues de croisements. En tout cas, chaque race se distingue par plusieurs critères : la pilosité, le mode de nidification, les types de plantes butinées, etc. Nous avons listé les différentes races d’abeilles domestiques pour que les futurs apiculteurs puissent choisir celles qui peupleront vos ruches. Nous avons décrit les forces et faiblesses des abeilles d’élevage présentes en France.

 

abeille-italienne

 

- L’abeille noire: L’abeille noire est appelée ainsi par rapport à sa couleur. C’est une race d’abeille ancienne qui est présente dans toute la France. Elle possède plusieurs écotypes en fonction de la région : abeille noir bretonne, abeille noire corse, abeille noire provençale, etc. Elle est appréciée des apiculteurs français, car elle hiverne bien, même lorsque l’hiver est vraiment froid. L’abeille noire résiste bien aux maladies, possède une bonne longévité et s’adapte bien à son biotope. C’est une abeille locale qui est polyvalente. Elle s’adapte bien aux climats montagnards. Les amateurs et les professionnels seront séduits. Certains apiculteurs leurs reprochent leurs comportements agressifs.

- L'abeille italienne: L’abeille italienne est appelée ainsi par rapport à ses origines. C’est l’abeille la plus répandue dans le monde (Europe, Amérique, Australie, etc.) Elle possède de nombreuses qualités. C’est une espèce douce qui produit beaucoup de miel lorsqu’on l’élève. Vous obtiendrez d’importants essaims grâce à sa fécondité. Par contre elles sont sensibles aux froids, du coup elles auront du mal à passer l’hiver si vous habitez dans une région non proche de la méditerranée.

- L'abeille caucasienne: L’abeille caucasienne s’appelle ainsi tout simplement parce qu’elle est originaire des montagnes du Caucase. Elle est présente dans la plupart des pays qui fabriquent du miel. C’est une espèce populaire, car elle à la capacité de produire de la propolis qui est un produit aux propriétés bénéfiques pour la santé. Cette abeille est grise et très poilue. Elle est douce, travailleuse et résiste bien à l’hiver. Vous êtes sûr d’obtenir du bon miel vu qu’elle possède une longue langue qui lui permet de butiner des fleurs en profondeur.

- L'abeille carnolienne: L’abeille Carniolienne est originaire du sud de l’Autriche. Elle est souvent présente dans les Alpes, près de la Mer noire ou dans les zones urbaines. Elle est très présente dans les villes puisqu’elle ne pique que très rarement. C’est l’une des races d’abeilles qui hiverne le mieux. Elle propolise et consomme peu.

- L'abeille Buckfast: L’abeille Buckfast est une baille hybride. Elle a été créée en Angleterre à partir de croisements de plusieurs races. C’est une abeille douce, peu essaimeuse et travailleuse. Elle hiverne bien et résiste à certaines maladies. Par contre elle propolise beaucoup l’intérieur de la ruche.

Il existe de nombreuses races d’abeilles domestiques que vous pouvez choisir pour votre élevage. Certaines abeilles sont plus agressives que d’autres. Du coup en tant que débutant nous vous conseillons une race docile, mais surtout une qui sera capable de résisté aux températures hivernales de votre région.

 

6. Achat des ruches

Une fois que vous avez choisi votre race d’abeilles, vous devez sélectionner les ruches pour votre élevage. Il y a des modèles de différentes qualité et format. En tout cas pour débuter vous pouvez en installer deux, ce sera suffisant pour commencer à faire votre élevage d’abeille. Le miel ne coulera pas à foison, mais il ne faut pas voir trop grand en tant que débutant. L’extension doit se faire petit à petit, après avoir acquis plus d’expérience. Le choix des ruches doit se faire en fonction des techniques d’apiculture préconisées et suivant la région où elles seront placées. Nous avons listé les ruches les plus connues ci-dessous.

ruche-abeille

 

Les ruches traditionnelles

- Ruche en paille : Ce format de ruche est celui qui est le plus ancien. Il propose un confort similaire à un habitat naturel. Elle ressemble à une voute avec un trou par lequel les abeilles entrent et sortent. C’est plutôt une ruche temporaire pour capturer les essaims.

- Ruche kényane : Cette ruche est de forme trapézoïdale. Elle est économique et facile à construire.

- Ruche tronc : Comme son nom l’indique, cette ruche est en forme de tronc. L’avantage c’est qu’elle est capable de durer dans le temps.

- Ruche alsacienne : Un modèle de ruche qui est léger, donc facile à déplacer.

 

Les ruches verticales

- Ruche Dadant : Ce modèle de ruche est le plus utilisé en Europe. L’avantage c’est que son volume offre des réserves pour les périodes hivernales.

- Ruche Langstroth : C’est un autre format très prisé par les apiculteurs. Elle offre un bon confort aux abeilles grâce à sa conception. Elle est aussi facilement manipulable. Par contre son volume est réduit par rapport à une ruche Dadant.

- Ruche Voirnot : C’est une ruche de forme cubique qui a été créée par l’abbé Voirnot. C’est une ruche qui est très utilisée dans les régions montagneuses et froides.

- Ruche Warré : Cette ruche de forme carrée à l’avantage d’offrir une bonne condition de vie aux abeilles. Elle facilite aussi le travail de l’apiculteur.

 

7. Assurez-vous de posséder un équipement de protection

Lorsque vous êtes près des ruches, vous devez être équipé d’un set complet de protection pour apiculteur. L’équipement protège entièrement votre corps (tête, bras et jambes). Le masque couvre votre visage, votre cou et les gants protègent vos mains et avant-bras. Il y a des combinaisons qui couvrent également les jambes. C’est à vous de choisir le modèle que vous préférez. Le principal est de vous assurer que les abeilles ne puissent pas être en contact avec votre peau. Vous devez éviter toute accumulation de piqure.

protection-apiculteur

 

Il faudra également vous procurer un enfumoir. Les apiculteurs les utilisent pour calmer les abeilles lorsqu’ils entretiennent les ruches. La fumée aide à calmer les abeilles et comme ça vous pouvez manipuler la ruche en toute sécurité. Il existe des enfumoirs manuels ou électriques, de toutes les formes et pour tous les budgets.

L’enfumoir est un accessoire précieux pour tous les apiculteurs. Il dissipe une fumée qui calme les abeilles agressives et vous protège contre les piqures. C’est un ustensile indispensable lorsque vous vous rendez aux ruches afin de récolter le miel ou inspecter les cadres. Nous vous recommandons d’acheter un modèle équipé de protection pour éviter les brulures et d’un crochet pour faciliter son rangement. Les apiculteurs débutants peuvent se demander que mettre dans l’enfumoir. La solution la plus simple et la plus rassurante c’est d’utiliser un combustible naturel spécial enfumoir.

enfumoir-abeille

 

8. Prenez soin de vos abeilles

Une fois que tout est en place vous n’aurez plus cas prendre soin de vos abeilles. Il faut savoir qu’être apiculteur ne demande pas beaucoup de travail comparé à d’autres élevages d’insectes. Mais il faut quand même un minimum les surveillées. Nous vous recommandons d’aller jeter un œil une fois par semaine. Le principal c’est de s’assurer que la reine est présente et qu’elle pond des œufs et que les ouvrières produisent du miel.

L’une des premières erreurs faites par les apiculteurs débutants c’est d’aller trop souvent vérifier les ruches. Lorsque vous faites ça vous perturber leurs processus de développement. Il est vrai que l’on est forcément curieux au début, mais laisser faire les choses sans trop vous en mêlé. La colonie va évoluer dans le temps.

Par contre une chose à laquelle il faut faire attention c’est l’essaimage. Pour ce qui ne savent pas, l’essaimage est un phénomène naturel, mais évitable, ou la colonie se divise spontanément en deux plus petites colonies. Du coup il faudra suivre quelque règle pour contrôler la volonté d’essaimer de votre colonie. Visitez les ruches une fois par semaine, assurez-vous que les abeilles ont toujours assez d’espace, repérez toutes les cellules royales, évitez de détruire des cellules royales sans avoir trouvé des œufs et la reine et détruisez toutes les cellules royales d’essaimage. Il ne faut pas ignorer la volonté d’essaimer de votre ruche.

 

9. L'extracteur de miel

Il serait dommage que vos abeilles produisent du miel, mais que vous n’ayez pas pensé à acheter de quoi le récolter. La récolte du miel est une étape capitale dans l’activité apicole. C’est quand même le but final pour tout apiculteur. Les professionnels et aussi les amateurs doivent utiliser un extracteur de miel pour récolter le précieux liquide. Cet équipement permet de récupérer la matière sans détruire les cadres et leur support de cire.

Nous vous rappelons que c’est à l’apiculteur de choisir le moment de la récolte du miel. Lorsque le miel arrive à maturité, les abeilles recouvrent les alvéoles de cire d’un opercule. C’est le signe que le cadre peut être passé dans l’extracteur. Comme pour n’importe quel équipement, il existe différents modèles (manuel, radiaires, tangentiels), adaptés à différents types de ruche et vendus à différents tarifs. Vous devrez aussi choisir en fonction de nombre de ruches que vous possédez.

extracteur-de-miel

 


Informations Supplémentaires Sur L'apiculture

Les abeilles jouent un rôle essentiel dans les écosystèmes du monde entier.

élever-des-abeilles

 

Les abeilles sont essentielles au processus de pollinisation des plantes sauvages et domestiques. Ils font prospérer nos jardins (vos fleurs, fruits, légumes, ainsi que la végétation sauvage). Le miel n’est pas seulement aimé par les hommes ! C’est une source de nourriture pour certains mammifères (ours, ratons laveurs) ou encore les oiseaux et insectes. Le miel est une source nourriture, mais il ne faut jamais oublier que les abeilles jouent aussi un rôle majeur dans la chaine alimentaire. Il y a environ 24 espèces d’oiseaux qui se nourrissent d’abeilles domestiques. Cet insecte volant est également responsable de la création d’habitats naturels pour certains animaux. Sans les abeilles certaines arbres et autres plantes ne pourraient pas grandir et constituer un abri pour les insectes, les oiseaux et les petits mammifères. Les plantes dépendent de la pollinisation des abeilles et par répercussions d’autres animaux sont impactés.

Lorsqu’on évoque l’apiculture, certains ne pensent qu’au miel récolté, mais cette récompense n’est pas l’unique but de cette activité. L’élevage d’abeille propose plusieurs avantages:

- Il a été démontré que le miel avait de nombreux avantages pour la santé. Tout d’abord il contient des nutriments. C’est d’ailleurs moins mauvais que le sucre pour les diabétiques. Il permet aussi une guérison plus rapide des plaies, réduction des problèmes cardiaque, soulagement des maux de gorge ou encore réduit la pression artérielle grâce aux antioxydants. Les biens faits du miel sont nombreux.

- Au fur et à mesure que vous élèverez des abeilles, vous ferez probablement des rencontres. Il y aura les gens curieux qui veulent en apprendre davantage sur cette activité (vos voisins, amis ou votre famille) et vous aurez aussi la possibilité d’échanger avec d’autres apiculteurs. Du coup cela crée un échange communautaire. C’est important de nos jours, l’individualisme est trop présent !

- Les abeilles produisent une grande variété de produits, cela ne se limite pas qu’au miel. La cire d’abeille est achetée et utilisée dans les cosmétiques et d’autres produits sont fabriqués et vendus sur les marchés locaux.

- Ce n’est pas tous les jours que l’on peut découvrir l’intégralité du cycle de reproduction d’une colonie d’insectes. Élever des abeilles est gratifiant pour obtenir du miel, mais ce peut être aussi très utile comme activité éducative. En effet les enfants pourront en apprendre davantage sur l’apiculture et se responsabiliser en apprenant à respecter la faune.

- Les amoureux des fleurs et de la végétation veulent toujours obtenir un jardin beau et coloré. Élever des abeilles est un bon moyen pour obtenir un résultat digne de vos espérances. En effet cet insecte volant va participer aux développements de vos plantes et végétaux.

- Ces dernières années le nombre d’abeilles a considérablement diminué. Selon une étude le syndrome d’effondrement des colonies pourrait provoquer jusqu’à 1,4 million de morts supplémentaires par an (une augmentation de la mortalité mondiale de 3%). Il ne faut pas oublier qu’une grosse partie de la production mondiale de nourriture est directement dépendante des pollinisateurs. Du coup, devenir apiculteur c’est participer à l’équilibre des écosystèmes. Sans les abeilles de nombreuses plantes et animaux disparaitraient, les humains sont également touchés. C’est pourquoi il faut faire en sorte de les aider à prospérer. Participer à leurs développements c’est participer à la survie de votre planète.


 

Devenir Apiculteur

Il faudra forcément dépenser de l’argent pour devenir apiculteur, mais ce n’est pas un investissement monstre. Comme nous vous l’avons dit juste au-dessus, nous vous conseillons de commencer par deux ruches pour vous faire la main. Ce n’est également pas une activité qui prend énormément de temps. Il ne faut pas déranger vos ruches top souvent, car sinon vous causerez des ravages dans leurs processus de développement. Le principal est de venir checker une fois par semaine si tous se passent bien. Du coup cela vous prendrea entre 30 minutes et 1 heure.

devenir-apiculteur

 

Choses à prendre en compte avant d'élever des abeilles

Le coût initial
Comme nous vous l’avons dit un peu plus haut se lancer en tant qu’apiculture coute de l’argent. Ce n’est pas une activité qui vous ruinera, mais il faudra quand même un petit apport pour démarrer. Vous aurez besoin de différents équipements pour débuter (ruches, protection, enfumoir, etc.) Tous les accessoires que nous avons mentionnés sont nécessaires pour l’entretien et aussi la bonne santé de vos abeilles. Du coup il est préférable d’investir dans des produits de bonne qualité pour que votre expérience apicole se passe le mieux possible.

Sécurité
Il est fort probable que vous vous fassiez piquer pendant l’entretient des ruches et ceux même si vous utilisez des équipements de protection. Même les combinaisons de haute qualité fabriquées à partir de tissus épais ne suffisant pas toujours à vous protéger des abeilles. Du coup il faut absolument être sûr que vous n’êtes pas allergique aux abeilles. Les piqures peuvent être douloureuses, provoquer des gonflements ou rendre malades les personnes sensibles. Ce qui est sûr c’est qu’une personne allergique ne doit pas se lancer dans l’apiculture.

Récolte
Les nouvelles colonies d’abeilles ne produiront pas de miel avant un an. Cela peut être décourageant, mais ce n’est pas une course. Il faut laisser faire la nature, la patience est une vertu lorsqu’on élève des abeilles. Tout apiculteur débutant doit garder à l’esprit que cela prendra forcément du temps pour obtenir le saint Graal appelé miel !

Votre condition physique
Il faut être capable de soulever les ruches. Celle-ci peut dépasser les 10 kilos pendant la récolte du miel. L’ensemble pèse rapidement lourd avec les abeilles plus le miel. Du coup il faudra disposer d’un minimum de force physique pour soulever les ruches. Il faut en être conscient surtout lorsqu’on n’a personne pour nous aider !

Votre motivation
L’apiculture est une activité de longue haleine. Du coup cela ne sert à rien de vous lancer si vous n’êtes pas motivé. Ce n’est pas une tâche quotidienne ardue, mais vous devez quand même être un minimum présent pour vérifier les ruches. N’oubliez pas que les résultats obtenus dépendent de votre implication. Une personne passionnée arrivera toujours à obtenir de meilleur résultat !

 


Formation Apiculture

 

Se Lancer en APICULTURE, Facilement, Rapidement, et sans se ruiner !

Développer une série de richesses, sociales, humaines et financières à travers une activité saine, dans le respect de l'Abeille.

formation-devenir-apiculteur

 

Plus de 30 vidéos, de nombreux Bonus...
Support email personnalisé...
Accès permanent.

Vous allez apprendre :
- Le secret pour aborder sereinement les abeilles
- Méthode pour construire facilement ses ruches écologiques
- Ce que dit la législation
- Les acteurs de la colonie
- Peupler ses ruches, choix d'un emplacement
- "Conduire" ses abeilles, les maintenir en bonne santé
- Récolter les produits de la ruche
- L'apiculture au fil des saisons

Que se soit pour faire son propre miel, lutter contre la disparition des abeilles,améliorer les performances de son jardin, par simple curiosité ou bien encore arrondir ses fins de mois,toutes les raisons sont bonnes pour faire de l'Apiculture !

formation-apiculture

 

Formation rentabilisée dès la première récolte !!

Accesimmediat

 

Conclusion

Apprendre à élever des abeilles est une expérience vraiment enrichissante. Vous arriverez à obtenir de bon résultat si vous êtes impliquée ! Nous espérons que notre article a pu vous apporter des informations utiles et intéressantes pour pouvoir commencer votre activité d’apiculture. N’oubliez pas que c’est un long processus. Vous ferez forcément des erreurs avec vos abeilles, mais à force de patience et de détermination vous obtiendrez du miel ! En plus en tant qu’apiculteur vous participerez au maintien de la biodiversité et l’équilibre des écosystèmes.

 

banniere-manomano