bassin-de-jardin-gerer-les-predateurs

Bassin de jardin, gérer les prédateurs

Parfois il peut arriver qu’un ou plusieurs poissons disparaissent du bassin. Souvent la principale cause de cette disparition est un prédateur qui est venu manger le ou les poissons. Il n’est pas forcément évident de savoir à quel type de prédateur vous faites face, mais ce qui est sûr c’est qu’il existe des solutions pour les empêcher de nuire. Dans cet article nous allons vous donner des solutions pour lutter contre les prédateurs.

 

Les prédateurs

Contrairement à un aquarium, un bassin est à l’extérieur et il y a beaucoup d’éléments que l’on ne peut pas contrôler. La météo et bien entendu les animaux sauvages comme les oiseaux ou même les chats. La plupart du temps les prédateurs du bassin vont venir manger vos poissons et vous ne les retrouveras pas. Mais il peut aussi arriver que le prédateur loupe son coup et blessent simplement u poisson. Cela pourra être préjudiciable pour le poisson, car une plaie peut rapidement s’infecter si on ne s’en occupe pas. Il y a aussi quelques prédateurs comme les chats qui aiment s’amuser avec les poissons. Du coup vous pourriez retrouver un poisson à l’extérieur du bassin près du bord. Ce peut être également un oiseau qui l’attraper et relâcher. Vous pourrez donc trouver un poisson mort à l’intérieur ou à l’extérieur du bassin. Il faut quand même savoir que dans la majorité des cas on ne retrouve tous simplement pas le ou les poissons. Il n’y a aucune trace d’attaque, on observe juste la disparition.

La période de l’année où il y a le plus de risque de prédation c’est le printemps. Parce que les oiseaux migrateurs font des allers et retours et aussi parce que les plantes de votre bassin n’ont pas encore vraiment poussé et du coup les poissons sont bien visibles. L’eau n’a pas encore trop verdi et vous avez aussi peut-être des reproductions de petits poissons qui vont attirer les prédateurs.

Le prédateur numéro 1 est le héron. On en retrouve un peu partout en France et c’est un très bon pêcheur. En général les hérons sont des chasseurs solitaires et il n’aime pas trop partager leur point d’eau. Si jamais vous avez un héron qui vient s’approcher de votre bassin vous pouvez être sûr que c’est toujours le même volatile. Les hérons sont très gourmands et peuvent manger plusieurs dizaines de poissons en une seule nuit. Il sera capable de vider un petit bassin en quelque temps. Nous vous précisons que le héron est un animal protégé. Donc il est interdit de le chasser ou de l’attraper.

On accuse très souvent le héron des attaques, mais il faut savoir qu’il existe d’autres oiseaux capables d’attaquer les poissons dans votre bassin. Notamment les pies, les merles et les corbeaux. Ils sont omnivores et aiment manger les poissons. Par contre vous n’aurez pas d’inquiétude à avoir avec les oiseaux qui sont granivores, comme les mésanges par exemple. Vous pourrez les laisser venir s’abreuver près de votre bassin sans qu’il n’y ait de danger pour vos poissons.

Bien sûr il n’y a pas que les oiseaux qui peuvent attaquer les poissons dans le bassin. Il y a par exemple les serpents qui sont de très bons nageurs et qui peuvent facilement gober un ou deux poissons de taille moyenne (entre 5 et 10 cm). Vous avez également les larves de libellules qui se trouvent dans presque tous les bassins avec quelques plantes. Elles vont principalement attaquer tous les petits poissons, comme par exemple des guppys ou les alvins de poisson rouge.

Le prédateur qui arrive en numéro deux est surtout les chats. Ils aiment trainer près des bassins, car ils sont amusés par les poissons. Ils aiment jouer avec, certaines aiment les pêcher pour les manger et d’autres préfèrent juste les sortir de l’eau et joué avec. Les chats sont présents partout en France. Même si vous n’en avez pas personnellement, il y a fort à parier que les foyers alentour en possèdent un ou deux. C’est un animal de compagnie très prisé. Du coup vous les verré venir se balader dans votre jardin. Sachez qu’un chat a quand même un territoire qui compte près de 300 mètres carrés. Donc, quel que soit l’endroit où vous habitez, il y a forcément un chat qui visite de temps en temps votre jardin.

 

Commenbt protéger son bassin des prédateurs ?

protéger-son-bassin-des-prédateurs

 

Alors comment faut-il faire pour protéger son bassin des prédateurs ? Malheureusement il n’existe pas beaucoup de solutions. Celle que nous vous recommandons est l’utilisation d’un filet anti-oiseaux. Vous pouvez en trouver en jardinerie ou sur internet. Un filet anti-oiseaux pour les potagers ou les arbres fruitiers fera très bien l’affaire. Cette solution est la meilleure et la moins couteuse. Vous allez protéger votre bassin des oiseaux et des chats.

Cela va aussi permettre d’éviter les chutes des feuilles dans votre bassin en automne. Votre bassin restera propre. Le gros inconvénient c’est que vous avez un filet sur votre bassin. Ce n’est pas joli et non naturel. Après il est préférable d’avoir des poissons en sécurité plutôt que de les voir se faire dévorer par les prédateurs. Donc la solution du filet est vraiment la meilleure. Vous pouvez le maintenir en place avec piquets des toiles de tente ou simplement utiliser des rochers.

filet-bassin

 

 

Il existe également des appareils à ultrasons qui sont censés faire fuir les oiseaux, les chats et d’autres animaux qui peuvent être nuisibles pour votre jardin ou bassin. Le problème c’est que ces appareils ne sont pas toujours efficaces. Les performances varient d’un modèle à l’autre. 50% des personnes qui ont acheté un appareil à ultrasons ne sont pas satisfaits. Les oiseaux et les chats n’y sont pas toujours sensibles, du coup ils pourront quand même faire des dégâts. Un appareil de ce genre coute entre 20 et 50 euros. L’investissement sera positif seulement si c’est efficace. Nous vous conseillons de jeter un œil sur les commentaires faits par les acheteurs avant de vous décider à acheter l’appareil. Comme ça vous serez sûr de son efficacité.

appareil-ultrason

 

 

La dernière solution est l’utilisation de leurre. Ce peut être un appareil motorisé qui ressemble à un animal ou un objet fixe comme par exemple un œil de rapaces. Ce dernier ressemble à une boule de noël, mais de plus grande taille avec un œil dessiné dessus. Les leurres peuvent être attachés au-dessus du bassin ou vous le placez juste autour. Malheureusement beaucoup de personnes ont remarquer que les oiseaux s’adapter à sa présence, voir s’en ficher complètement. Au final l’effet est identique à un épouvantail dans un champ. Ils sont apeurés au début, mais au final il finisse par se poser dessus. Donc un leurre peu fonctionner quelque temps, mais pas sur la durée.

leurre-bassin

 

 


Conclusion

Comme vous avez pu le constater, il n’existe pas énormément de solutions pour protéger son bassin contre les prédateurs. La solution numéro un est le filet anti-oiseau qui va également vous servir à protéger le bassin contre les chats. Ensuite vous avez les appareils à ultra-sons dont l’efficacité n’est pas toujours au rendez-vous et enfin les leurres qui marchent sur le moment, mais pas sur la durée.

Vous pouvez aussi essayer d’utiliser la solution à base de papier d’aluminium. Vous coupez des petites bandes d’alu et vous les accrochez un peu partout autour de votre bassin. C’est censé faire peur aux oiseaux. Le problème c’est que le bruit et l’effet lumineux restent quand même peu efficaces.

Il faut savoir aussi que plus vous placez de plantes dans votre bassin plus vos poissons auront d’endroit pour se réfugier en cas d’attaque. La présence de beaucoup de plantes obstrue également la visibilité des prédateurs. La couleur des poissons rouges ou carpes Koïs est facilement visible par les prédateurs. Le camouflage avec des plantes est donc de rigueur.

En conclusion il faut ajouter des plantes et aussi placer un filet au-dessus de votre bassin si vous voulez protéger vos poissons des prédateurs.

 

banniere-manomano