Quel-engrais-choisir-pour-son-jardin

Quel engrais choisir pour son jardin

Il existe différents types d’engrais. Tous non pas la même utiliser et il faut choisir son engrais en fonction de vos besoins et de vos plantations.

 

Engrais pour les arbres

On donne de l'engrais aux arbres en début de printemps, à la reprise de la végétation. Une fertilisation en automne, après la chute des feuilles mais avant l'hiver, est aussi bénéfique.

Donnez des engrais à base de phosphore aux nouveaux sujets pour renforcer les racines ; par la suite, ajoutez de l'azote pour les feuilles. Donnez de l'engrais un an sur deux aux arbres établis dont la croissance est lente.

Si les insectes ont abîmé un sujet, aidez-le à se rétablir avec une fertilisation automnale. Faites de petits trous de 30 cm de profondeur en cercles concentriques autour du tronc et remplissez-les du mélange fertilisant. Commencez de 90 cm à 1,20 m de l'arbre et espacez les cercles de 60 cm. Placez le dernier cercle à 60 cm de la ligne de chute d'eau.

Mélangez l'engrais liquide selon les instructions, puis appliquez-le comme indiqué ci-dessus. Selon l'espèce que vous allez fertiliser, prenez conseil auprès du grainetier pour appliquer le produit qui convient.

Quand un arbre dépérit sans raison, analysez le sol avant de donner de l'engrais pour voir s'il présente des carences spécifiques. Autre astuce jardinage importante à connaître, il ne faut pas fertiliser pas un sujet atteint d'une maladie fongique ; l'engrais serait plus bénéfique aux champignons qu'à l'arbre.

 

Engrais pour les légumes

Les plantes réclament principalement trois éléments pour se développer : l'azote (N), qui influe sur la qualité de la végétation, abondante et bien colorée ; le phosphore (P), qui favorise la mise à fruits et le développement des racines ; la potasse (K), régulatrice des fonctions de la plante. Ces trois éléments sont la base des engrais du commerce ainsi, les chiffres indiqués sur les emballages mentionnent la teneur en N,P,K. Par exemple, un sac d'engrais de 45 kg dosant 10,6,4 renferme 4,5 kg d'azote, 2,7 kg de phosphore et 1,8 kg de potasse.

Entrent également dans la composition d'un engrais des oligo-éléments tels que le fer, le magnésium, le zinc, etc., en moindre quantité mais également indispensables au développement des végétaux. Les légumes-feuilles (salades, épinards, etc.) exigent de l'azote. Les légumes-racines (carottes, betteraves, etc.) demandent beaucoup de phosphore pour être savoureux. Les légumes-fruits (tomates, poivrons, etc.) réclament un engrais équilibré riche en potasse.

Il existe des engrais naturels ou chimiques. Les premiers, comme le fumier ou le sang de bovin séché (riche en azote, N), la poudre d'os (riche en phosphore, P), se décomposent lentement et sont généralement employés en fumure de fond au moment de la plantation (les cendres de bois, riches en potasse, se décomposent vite). Ces produits naturels, de par leur consistance, améliorent les qualités physiques du sol. Les produits chimiques, pour la plupart, agissent plus vite, et leur dosage en N,P,K est mesuré avec précision.

 

Application

Lors du labour d'automne, enfouissez fumier, compost ou engrais chimique à décomposition lente. L'hiver passé, le sol sera ainsi reconstitué, prêt être ensemencé et bien fertilisé. Le fumier très décomposé et les engrais chimiques à action rapide sont appliqués en surface, au début du printemps.

Si vous semez en place ou repiquez en sol non préparé, incorporez localement la fumure de fond. Vous pourrez aussi attendre que les plantules soient plus développées et arroser avec un engrais liquide spécial légumes.

 

Engrais pour les plantes vertes

Les plantes qui viennent d'être rempotées n'ont pas besoin d'engrais. Ne fertilisez qu'en période de croissance, et jamais lorsque le compost est sec.

La plupart des engrais renferment trois éléments indispensables aux végétaux : l'azote, l'acide phosphorique et la potasse, qui contribuent au développement équilibré des légumes.

Aux plantes exotiques, on donne généralement un engrais riche en acide phosphorique. Les espèces florifères apprécient les apports de potasse.

Pour favoriser le développement des feuillages, donnez des engrais riches en azote. Les engrais du commerce ne présentent pas de danger si vous respectez les dosages indiqués. Par contre, si vous augmentez les doses préconisées ou appliquez un engrais durant le repos végétatif d'une plante, les éléments fertilisants stagnant au contact des racines peuvent les brûler.

Pour remettre sur pied une plante qui a souffert, vaporisez son feuillage avec un engrais foliaire et maintenez la potée humide. Les comprimés à dissolution lente et les bâtonnets sont efficaces sur une longue période. Suivez les instructions et incorporez-les au compost, loin des racines.

 

À quoi faire attention quand on utilise des engrais dans son jardin ?

Le jardin est très exigeant en matière d'engrais. La fertilité du sol doit être maintenue, voire augmentée par celui-ci. Elle ne doit pas non plus avoir d'effets négatifs sur la nature qui peuple le jardin : les insectes, les mammifères et les oiseaux bénéfiques, la vie du sol et bien sûr les animaux de compagnie et les enfants qui jouent ne doivent être exposés à aucun danger. Surtout lorsque l'engrais est appliqué sur des légumes qui finissent plus tard dans nos assiettes, le choix d'un engrais organique est la meilleure option.

 

 

manomano-bingo-days