Petit-guide-des-arbres-fruitiers-et-de-leur-histoire

Petit guide des arbres fruitiers et de leur histoire

Les espèces sont peu nombreuses et vous les connaissez sûrement, toutefois il existe d’innombrables variétés différentes. Nous allons ici vous présenter quelques arbres fruitiers et leur histoire.

 

Les arbres fruitiers

 

L’abricotier

L’abricotier, pendant des milliers d’années, a bien trompé son monde ; pour être précis, disons que le monde s’est trompé sur l’abricotier. Son origine s’est longtemps voulue arménienne, d’où son nom de prunus armeniaca. Jusqu’en Inde, au Tibet, au Penjab, où il mûrit à 3000 mètres d’altitude. On y a cru : abricot, origine Arménie !

Même les romains, qui l'ont introduit, non seulement en Grèce, mais dans toute l’Europe, deux siècles après Jésus-Christ, en étaient convaincus. Linné, le grand naturaliste du début du 18eme siècle, été formel : Abricot, origine Arménie. Et puis patatras ! Un érudit tombe sur le « Shan-Hai King », un texte de l’empereur Yu Huang, écrit en 2198 avant Jésus-Christ, et découvre que l’origine Chinoise de l’abricot ne fait aucun doute ;

Elle remonte à 5000 ans, et il n’y a pas sur ce point, aucune discussion possible : Abricot, origine Chine. Plusieurs raisons permettent d’être catégorique : d’abord, c’est écrit dans un manuscrit et vous imaginez bien qu’il ne s'agit pas d’un livre de gare ; ensuite, un érudit la lu : discute-t-on les assertions d’un érudit ? Les chinois se sont tellement appropriés l’origine de fruits et légumes qui n’avaient rien avoir, ni avec leur régions, ni avec leur continent, que lorsqu'ils ont réclamé l’origine de l’abricot, personne n’y a cru, surtout pas les arméniens, trop heureux d’avoir enfin un fruit natif de chez eux.

 

L’amandier

Il existe deux sortes d’amandes : L’amère et la douce ; laquelle choisir ? L’amande – ou graine – de l’amère, comme celle des noyaux de pêche et d’abricot, contient de l’acide prussique, très toxique, mais réputé pour prévenir des effets de l’ivresse. Voilà une bonne raison de planter des amandiers, même aux fruits amers. Dioscoride, Plutarque, Pline, et Brillat-savarin, confirment la singulière propriété de l’amande amère, également sa toxicité quand absorbée en grande quantité.

Faut-il s’empoisonner après boire, ou bien planter les amandiers pour le seul plaisir d’une dégustation sans risque ? On les grignotera fraîches, subtilement salées, dans un pot de confiture d’abricot, sautées au beurre avec des girolles, légèrement grillées … Les amandes font parties des desserts de noël que l’on appelle mendiants ; elles évoques, mélangées aux figues, raisins secs et noisettes, la bure des moines des quatre ordres mendiants : augustins, carmes, dominicains et franciscains.

 

Le cerisier

Doit-on ou non avoir un ou plusieurs cerisiers dans son jardin ? Si la question de pose en termes de plantation et d’entretien de l’arbre, la réponse est : oui. Si on s’attache à la production, au nombre de pots de confiture, de bocaux de cerises à l’eau-de-vie et de clafoutis qu’on peut confectionner, la réponse est : non.

Les oiseaux – incontournables – ont appris, au fil des ans à déjouer les pièges, par ailleurs inefficaces. Je vous invite pourtant à planter des cerisiers, ne serait ce que pour raviver les souvenir de l’enfance. Aurez-vous oublié, monsieur, cette paire de boucle d’oreilles, offerte à votre jeune amoureuse ? Et vous, mesdames, ignorez-vous que ce bijoux comestible-vous à permis de prendre conscience de votre féminité et votre pouvoir de séduction sur les garnements du sexe opposé ? Avec les cerises, vous avez découvert les artifices du maquillage : vos lèvres colorées de jus carminé ont appelées leur premier baiser.

 

L’entretien de vos arbres fruitiers

Les arbres fruitiers sont parmi les plantes les plus fragiles, c’est pourquoi nous vous recommandons de faire appel à un jardinier paysagiste pour les entretenir. Si vous habitez la région Sud et êtes à la recherche d'un élagueur paysagiste, ARK élagage, votre élagueur à la Ciotat vous accompagne tout au long de votre projet.

 

 

manomano-gif.gif