Comment-tailler-les-arbustes-et-les-plantes-vivaces

Comment tailler les arbustes et les plantes vivaces

Les jardiniers taillent souvent leurs arbustes et leurs plantes vivaces pour améliorer leurs apparences. Mais la taille est aussi importante pour la santé des végétaux.

Parfois, la taille consiste à couper une plante jusqu'au sol dans le but d'obtenir une nouvelle croissance. Elle peut aussi être effectuée pour limiter la propagation ou pour obtenir un éclaircissement au niveau des branchages. C’est aussi utile pour la floraison et favoriser la ramification.

Il ne s'agit pas de savoir comment et où couper, mais de savoir ce que l'on cherche à obtenir. Les jardiniers expérimentés sont capables de décrire à quoi va ressembler la plante, alors que leur sécateur est encore dans leur poche.

Contrairement à la taille des grands arbres, qui requiert souvent les compétences d'un arboriste, la taille des petits arbustes et des plantes vivaces est un travail que tout jardinier peut facilement effectuer avec quelques outils de base. Le fait de savoir ce que vous voulez accomplir déterminera non seulement la technique que vous utiliserez, mais aussi le moment où vous le ferez.

 

Éclaircissement

tailler-arbustes

 

On appelle une coupe d'éclaircissement lorsque on veut enlever des branches malades ou cassés ou des pousses indésirables. Par exemple au centre d'un arbuste trop dense. En éliminant ces branches vous exposerez les branches restantes à plus d'air et de soleil et améliorerez la structure de la plante.

Lorsque vous taillez des arbustes, faites toujours vos coupes juste au-dessus d'un bourgeon. Pour les plantes dont les bourgeons sont disposés en alternance (avec un bourgeon plus haut d'un côté que de l'autre), faites des coupes en biais, en angle vers le haut à partir du bourgeon. Pour les plantes dont les bourgeons sont disposés directement à l'opposé l'un de l'autre, faites une coupe à plat à angle droit par rapport à la tige, juste au-dessus d'une paire de bourgeons.

Lorsqu'il est bien fait, l'éclaircissage préserve la forme naturelle d'une plante plutôt que de stimuler une nouvelle poussée de croissance. Lorsque vous effectuez vos coupes, retirez complètement la pousse ou la branche en coupant jusqu'à ce que les tissus soient sains et en bon état, près d'un nœud ou d'un bourgeon de la branche. Cela favorisera une meilleure cicatrisation de la surface coupée. Pour les tiges et les branches minces (jusqu'à 1,50 cm de diamètre), vous pouvez facilement les couper avec un sécateur à main ou un petit couteau.

Pour effectuer une coupe propre sans écraser ou meurtrir la branche, utilisez un sécateur à lame chevauchante. Pour couper les branches plus épaisses, utilisez un ébrancheur ou une scie à élaguer. Vous pouvez également investir dans un sécateur à long bras (une perche télescopique de 2 à 3 mètres de long avec un sécateur à l'extrémité) pour éliminer les branches hautes. Pour tous vos travaux d'élagage, utilisez des outils de haute qualité avec des lames propres et tranchantes (Felco est une marque fiable), et assurez-vous d'adapter l'outil à la tâche à accomplir pour éviter d'endommager à la fois la branche et l'outil.

marque-felco

 

Le meilleur moment pour éclaircir un arbuste est de la fin de l'automne au début du printemps. L'enlèvement des branches sera moins stressant pour la plante pendant cette période. Et vous pourrez voir plus clairement la structure des branches, ce qui vous permettra d'identifier les branches cassées, fragiles ou les zones qui doivent être éclaircies. Vaporisez de la peinture ou nouez un ruban coloré autour des branches que vous comptez enlever pour vous aider à bien les visualiser.

 

Étêtage

Contrairement aux coupes d'éclaircissage, où l'objectif est d'enlever entièrement la branche, les coupes d'étêtage raccourcissent les branches ou les rameaux pour augmenter la densité, contrôler sa taille et sa forme. Lorsque vous cisaillez une haie, par exemple, vous effectuez essentiellement de l'effeuillages.

Donnez un coup de pouce à vos dianthus et autres plantes vivaces à floraison printanière en milieu de saison en les réduisant. Vous le fait après la floraison, à environ la moitié de leur taille. Cela favorise souvent une nouvelle croissance et une refleuraison sporadique.

Il existe deux types de coupe : sélective et non sélective. La coupe sélective consiste à couper une branche ou un rameau à proximité d'un bourgeon pour réduire la hauteur de l'arbuste tout en conservant sa forme naturelle. Les coupes non sélectives raccourcissent la longueur d'une branche en la coupant à un endroit précis. Comme la coupe stimule une croissance dense aux extrémités des branches, elle doit être réservée aux arbustes qui peuvent tolérer une coupe répétée, comme les buis.

 

 

Outils et techniques

Utilisez des sécateurs à main pour les coupes sélectives et des cisailles à main, qui ont des lames plus longues que les sécateurs, pour les coupes non sélectives. Si vous avez des rangées de haies qui doivent être cisaillées, envisagez d'investir dans un taille-haie électrique ou thermique. Lorsque vous utilisez des cisailles pour tailler une haie, travaillez toujours vers le haut à partir du bas de la haie pour éviter d’être gêner dans les branches non coupées. Faites également en sorte que la haie soit plus large en bas qu'en haut pour éviter que les branches supérieures n'ombragent les branches inférieures.

Le moment de la taille varie en fonction de l'espèce végétale et de vos objectifs. La règle à suivre est de tailler les arbustes à floraison printanière, tels que les forsythias et les lilas, peu après leur floraison, car ils développent leurs boutons floraux pendant l'été et l'automne de l'année précédente. Si vous les taillez entre le début et le milieu de l'été, vous risquez d'enlever la plupart des bourgeons pour la saison suivante.

Les arbustes à fleurs d'été et d'automne vous donnent un peu plus de souplesse, car ils fleurissent dans la même saison. Pour favoriser une nouvelle croissance, et donc plus de fleurs, taillez-les à la fin de l'hiver ou au début du printemps.

Lorsque vous taillez des haies, cisaillez-les après la première pousse au printemps. Pour maintenir leur forme, vous devrez peut-être les tailler à nouveau pendant la saison de croissance s'ils commencent à avoir l'air désordonné. Évitez de cisailler à la fin de l'automne, car les nouvelles pousses qui suivent risquent de ne pas avoir le temps de durcir avant les premières gelées.

achat-cisaille

 

 

Pincement

Pour les plantes vivaces herbacées, la taille est souvent effectuée en pinçant les extrémités et le premier ensemble de feuilles d'une tige afin d'échelonner le temps de floraison et de contrôler la hauteur et la forme de la plante. Très peu de jardiniers profitent pleinement de cette précieuse technique, qui peut améliorer l'effet de floraison d'innombrables plantes vivaces.

Les plantes vivaces à floraison automnale, telles que les asters et les chrysanthèmes, doivent être pincer sélectivement avant la floraison. Comme ça cela permettra d'échelonner ou de retarder le temps de floraison et vous donnera une plante plus pleine et plus compacte.

La plupart des tiges des plantes peuvent être pincées du bout des doigts, mais vous pouvez aussi utiliser des sécateurs à main ou une paire de ciseaux de jardin. Pour une apparence plus soignée, il est préférable de pincer la tige juste au-dessus d'un nœud. Ne pincez pas les plantes vivaces qui ne forment qu'un seul bouton de fleur ou une seule tige, comme les hémérocalles, les hostas, les astilbes et les clochettes de corail.

Le meilleur moment pour pincer est généralement entre le début et la mi-juin, en particulier pour les plantes vivaces qui fleurissent à l'automne. Si vous attendez jusqu'en juillet, vous risquez de ne pas laisser à la plante le temps de former des boutons floraux avant la fin de la saison.

 

 

Fleurs mortes

Bien qu'il s'agisse d'une tâche fastidieuse et longue, l'étêtage des fleurs mortes permet souvent de faire refleurir de nombreuses plantes vivaces et annuelles. Elle empêchera également les plantes qui s'auto-sèment de développer des graines et de les répandre au hasard dans votre jardin. Vous pouvez même vouloir étêter les plantes vivaces qui ne fleurissent qu'une fois pour améliorer la vigueur de leur feuillage.

Bien qu'il puisse être tentant de supprimer toutes les fleurs fanées de votre jardin pour lui donner un aspect plus soigné, n'étêtez pas toutes vos plantes. Certaines plantes vivaces à floraison unique sont plus attrayantes lorsque les fleurs sont laissées à sécher, comme les alliums, les astilbes, la barbe de chèvre et la sauge russe. Pour d'autres plantes, vous pouvez laisser les têtes former, car elles une source de nourriture pour les oiseaux.

Pour les plantes vivaces à fleurs vigoureuses, comme les géraniums, les dianthus et les coréopsis, un moyen facile d'éliminer les fleurs mortes est de tailler la plante avec des cisailles jusqu'à la moitié de sa hauteur. Pour les plantes qui ne fleurissent pas aussi abondamment, vous pouvez utiliser des ciseaux, des sécateurs à main ou même le bout de vos doigts pour faire le travail. Pour les fleurs à tige sans feuille, comme les hostas, coupez-les jusqu'à la base et retirez toute la tige. Pour redonner de l'énergie à une plante, il est préférable d'enlever les fleurs fanées dès que vous les remarquez.

 

 

manomano-bingo-days