Une-technique-trompe-l’œil-déco-et-originale-avec-la-peinture-rouille

Une technique trompe l’œil déco et originale avec la peinture rouille

L’aspect de la peinture effet rouille séduit par son côté à la fois contemporain et raffiné. Il suffit de bien suivre les instructions pour disposer d’une finition qui fait la différence.

 

Les supports éligibles avec la peinture effet rouille

La technique de la peinture effet rouille est possible sur de nombreux matériaux. Pour l’obtention d’une déco industrielle digne des ateliers d’époque, il convient de l’appliquer sur :

• Du bois peint
• Du bois stratifié
• Du bois lasuré
• Du bois vernis
• Du bois brut
• Du plastique
• Du carrelage mural
• Du métal
• Un mur entier ou un pan de mur

La peinture effet rouille peut être indifféremment appliquée à l’intérieur comme à l’extérieur. Toutefois, il faut uniquement faire appel à ce produit à l’intérieur pour le carrelage mural et le métal. Les multiples idées déco concernent :

• Le relooking de meubles en fer
• La transformation de poutres en bois ou en métal
• La modernisation d’une cuisine rétro
• La finition d’un salon terne
• La patine d’une salle de bains

La peinture effet rouille est très prisée grâce à sa couleur fer. Cette couleur est à la fois puissante et chaleureuse. Elle transforme un intérieur tout en procurant une ambiance de type loft industriel, loft d’artiste ou atelier de forge mécanique très tendance.

 

Le mode d’application de la peinture effet rouille

La rouille est devenue une inspiration pour de nombreux intérieurs. Plusieurs techniques permettent de créer un effet spécial avec de la peinture rouille. La technique la plus économique porte sur l’usage de plusieurs teintes et un peu de sable classique.

 

Les premières étapes à suivre

Il faut débuter par l’application d’une couche d’apprêt. Cette première étape convient à tous les supports. Après séchage, il faut passer à la touche de base. Le temps de séchage dépend de la marque de la peinture effet rouille. Ensuite, il suffit de mettre une couche de base de peinture au latex acrylique sur le support choisi. De manière aléatoire, il faut saupoudrer du sable propre quand la peinture n’est pas encore bien sèche. Le séchage doit durer 12 heures.

 

Les apports du sable

Avec du sable sur la peinture effet rouille, le support procure une forme d’oxydation ainsi des espaces de rugosité qui rappellent la rouille naturelle. Il faut ensuite secouer le support pour ôter le sable en excédent. Pour un effet lisse, le rendu ne nécessite pas le saupoudrage de sable.

 

Les étapes suivantes

Il faut procéder à l’application d’une peinture marron foncé sur le support. Le marquage est effectué en surface. La technique du pointillage revient à plonger le pinceau dans la peinture. Il faut seulement tamponner la peinture sans la brosser. Pour un effet plus naturel, la couverture n’est pas complète. La peinture effet rouille est plus réussie avec quelques ouvertures sur la couche de base. Un peu de ponçage à travers le marron est permis sur quelques zones aléatoires.

 

Les phases à respecter

Après le lavage du pinceau, il faut piquer de la peinture de couleur terre cuite sur les zones non pourvues de peinture brune. Le séchage dure une nuit. La vaporisation de l’eau est liée à la technique du pointillé. Dans ce cas, il faut appliquer un ton gris sur toute la surface du support. Le séchage dure également une nuit. Avec la couleur grise, la peinture marron et terre cuite sont estompées. Cela rappelle la formation de la rouille originelle.

 

L’ultime phase d’imitation

Après une vaporisation avec de l’eau et de la peinture orange, il suffit de tapoter le bord du pinceau d’un quart de pouce sur le bâton de peinture. Il faut laisser les poils dépasser le bord du bâton afin de contrôler les zones de pose des éclaboussures. La rouille naturelle est majoritairement formée sur les bords et les arêtes. Il suffit d’aplanir les éclaboussures avec le tamponnement de la peinture orange. La peinture effet rouille doit bénéficier d’une nuit entière de séchage.

 

La préparation des divers supports

Les supports qui accueillent la peinture effet rouille sont préalablement propres, secs et bien préparés.

 

La préparation du bois

Cette préparation concerne le mélaminé, le stratifié, le bois peint et lasuré ou vernis ainsi que le bois brut. Il faut commencer par un ponçage au grain fin. Après un dépoussiérage complet, le dégraissage est effectué avec de l’acétone. Il faut rincer et laisser sécher. Il suffit d’appliquer la peinture effet rouille.

 

La préparation du plastique, du métal et de la faïence murale

En ce qui concerne le plastique, l’essai est nécessaire pour comprendre la réaction de la peinture effet rouille sur la matière. Après un ponçage et un dépoussiérage, le dégraissage à l’acétone est suivi d’un rinçage et d’un séchage.

Pour le carrelage mural et le métal, il faut juste dégraisser avec de l’acétone. Il faut bien frotter au niveau des joints. Après le rinçage, le séchage termine l’opération.

 

L’usage de la peinture effet rouille en pot

Une peinture effet rouille prête à l’emploi est disponible. Il s’agit d’une superposition de base et de finition. Il faut l’appliquer avec un rouleau laqueur pour un rendu impeccable.

 

L’application du produit

Après avoir mélangé le produit de façon homogène, il faut appliquer la base tout en croisant les passes. Le lissage est effectué sans recharge du rouleau. L’opération est effectuée de haut en bas, sans pression. Deux couches du produit sont obligatoires. Un temps de séchage de 12 heures est nécessaire entre les 2 couches de peinture effet rouille.

 

La finition spécifique de la peinture effet rouille

Après le mélange du produit, il faut prélever un peu de peinture. Il faut appliquer la peinture effet rouille sur de petites surfaces tout en croisant les passes. Il convient de lisser de haut en bas sans recharge des rouleaux. Les recoins difficiles d’accès sont accessibles avec une brossette. Il faut terminer par l’effet tamponné.